Comment bien remplir son constat amiable ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment bien remplir son constat amiable ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment bien remplir son constat amiable ?

|
Consultations : 7780
Commentaires : 0
Constat-amiable

Parce qu’une erreur, un moment d’inattention ou un petit oubli peuvent avoir des répercussions non négligeables, il faut être tout à fait vigilant au moment de remplir un constat amiable

Document bien connu des usagers de la route, le constat amiable prend la forme d’un formulaire, généralement délivré par votre compagnie d’assurances, à remplir suite à une collision. Sa finalité ? Etablir de façon précise et détaillée les circonstances de l’accident pour en tirer les conséquences sur le plan de l’assurance auto ou moto.

Or, pour que cette formalité administrative s’accomplisse sans accroc, il convient de faire preuve de la plus grande précaution.

Remplissez seul le constat

Ne laissez jamais, ô grand jamais !, l’autre conducteur remplir la partie du constat qui vous concerne. Dans le même esprit, ne signez jamais ce document si vous n’y avez pas fait état de vos remarques et appréciations.

Que faut-il mettre au recto du constat ?

Sur le recto (partie constat) du constat amiable à remplir sur les lieux de l'accident, renseignez la colonne qui vous est réservée en y indiquant vos nom, prénom, numéro d’immatriculation, compagnie d’assurance,…etc.

Les cases verticales du constat

Cochez les cases en vertical pour déterminer les responsabilités et décrivez les circonstances de l’accident à l’aide du croquis accompagné de vos annotations.

Signalez votre désaccord !

Si vous n’êtes pas du même avis que l’autre conducteur impliqué, signalez-le dans le cadre « Observation ». De même, ne cochez aucune case si vous estimez que les situations mentionnées ne constituent pas un reflet fidèle de la réalité. Car, ces cases l’emportent une fois cochées sur le croquis. N’hésitez pas non plus à retranscrire les témoignages de spectateurs éventuels de la collision et portez mention de leurs coordonnées.

Quelle estimation des dégâts ?

S’agissant des « dégâts apparents », leur estimation ne va pas toujours de soi. En cas de doute, signalez : « Sous réserve des dégâts matériels et mécaniques non observés ».

Gare aux corrections !

Le recto du constat amiable est enfin rempli ? Ne touchez plus à rien ! D’éventuelles corrections pourraient laisser penser à une fraude !

Et le verso du constat amiable ?

Passons au verso (partie déclaration) du constat amiable ! Cette partie du document peut être remplie au calme à votre domicile pour y apporter toutes les précisions que vous jugeriez nécessaires. Sachez toutefois qu’elles auront moins de poids et de valeur que les informations figurant au recto !

En cas de carambolage

Si l'accident impliquait plusieurs véhicules, remplissez un constat amiable avec le conducteur du véhicule qui vous précédait et un autre constat avec celui qui vous suivait.

Passez à l'e-constat !

Disponible depuis le 1er décembre 2014, l'application e-constat a été lancée dans l'Hexagone à l'initiative des acteurs de l'assurance auto en France.

Téléchargeable gratuitement sur Apple Store et Google Play, cette appli ne peut être utilisée que pour tout accident matériel impliquant un ou deux véhicules motorisés, immatriculés et assurés en France. Ainsi, l'e-constat auto ne pourra pas jouer pour les préjudices corporels.

Quoi qu'il en soit, avec le constat amiable dématérialisé, vous pouvez espérer une prise en charge plus rapide pour une indemnisation optimale.

 

Cet article a été mis à jour le 7 avril 2015.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction