Comment choisir un scooter pour une personne à mobilité réduite ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment choisir un scooter pour une personne à mobilité réduite ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment choisir un scooter pour une personne à mobilité réduite ?

|
Note :
Consultations : 562
Commentaires : 2
Présentation du scooter pour personne à mobilité réduite
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Le scooter pour personnes à mobilité réduite se matérialise sous la forme d’un engin propulsé par un moteur. Grâce à cet engin, ces individus peuvent se déplacer plus facilement et gagner en autonomie dans la vie de tous les jours.

Présentation du scooter pour personne à mobilité réduite

Aussi appelé « scooter handicapé », cet engin bénéficie d’aménagements spécialement conçu pour le confort et pour le côté pratique. Il est généralement doté de trois ou quatre roues actionnées par un moteur performant. L’engin s’utilise aussi bien en ville qu’à la campagne. Il peut supporter une charge utile pouvant aller jusqu’à 135 kilos.

Ce type de scooter peut avancer à une vitesse moyenne de 8 km/h. Pour un confort optimal d’utilisation, il est possible de faire tourner le siège à 360° et de l’ajuster en hauteur. L’usager peut aussi ajuster les accoudoirs et incliner la colonne de direction. Le rangement est généralement aisé : une fois plié, l’engin peut par exemple être placé sans problème dans le coffre d’une voiture.

Comment choisir ce scooter ?

Le choix de cet engin doit tenir compte des besoins et exigences de l’utilisateur, notamment aux trajets qui vont être régulièrement réalisé. Il faut alors se baser sur la distance à parcourir, les éventuelles pentes et les pistes empruntées (en extérieur ou en intérieur ?). La sélection peut ensuite se porter vers un trois roues ou un quatre roues. L’autonomie sera choisie en se basant sur la longueur des trajets.

Côté accessoires, plusieurs options sont envisageables. Le scooter peut notamment être doté d’un coffre, d’un klaxon ou encore d’une rampe d’accès. Dernier point essentiel, le tarif qui démarre vers 750 euros et grimper jusqu’à 5 000 euros en fonction des modèles.

Quelle assurance pour le scooter handicapé ?

Dans la mesure où il peut évoluer sur les routes, un scooter handicapé doit être dûment assuré. On peut choisir entre la formule de base impliquant la responsabilité civile et qui couvre le conducteur et la formule complète qui comprend aussi une couverture du scooter handicapé. Le tarif appliqué dépend de la compagnie d’assurance et des garanties incluses.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


je voudrai assuré un engin pour handicapé


Bonjour,

De quel engin s'agit-il ?