Informations pratiques sur l'assurance

Comment fonctionne l'assistance dépannage moto ?

Publié par le

Assistance : qu'est-ce que la garantie dépannage moto ?

Les motards le savent bien, tout peut arriver et personne n’est à l’abri d’un imprévu. Crevaison, panne de batterie, accident : dans de nombreuses situations l’intervention d’une assistance s’avère nécessaire. Pour bénéficier de cet accompagnement, les compagnies d’assurance proposent à leurs assurés de souscrire la garantie assistance dépannage moto. En cas d’incident, cette dernière permet aux motards de recevoir une aide matérielle mais aussi financière.

Qu’est-ce que la garantie dépannage moto ?

L’assistance est une garantie présente dans de nombreux contrats d’assurance, et ce pour divers produits (assurance auto, habitation ou encore santé). Pour les motards, il s’agit de la garantie dépannage moto. Cette dernière permet d’apporter une aide matérielle, logistique mais aussi financière à un motard en cas de panne ou d’accident. Le deux-roues pourra alors être dépanné ou, si besoin, remorqué pour réparation chez un garagiste. Une aide sera également apporté au motard et au passager.

Comme en assistance auto, les garanties d’assistance deux-roues varient d’un contrat à l’autre. Il est également nécessaire qu’être assuré tous risques ne signifie pas systématiquement avoir souscrit à l’ensemble des garanties d’assistance. 

Optionnelle, cette garantie peut néanmoins parfois être incluse automatiquement dans certains contrats d’assurance moto. De par sa grande utilité dans des situations inhabituelles, il est conseillé de ben vérifier que cette garantie est présente dans le contrat. Si ce n’est pas le cas, l’assuré peut donc la souscrire en option.

Dans les faits, une grande majorité des motards ne sont pas couverts par une formule tous risques, en raison du prix. En effet, pour une assurance moto, celle-ci peuvent souvent s’avérer très couteuse.

Que couvre la garantie dépannage moto ?

Comme expliqué supra, les garanties d’assistance moto varient selon le contrat souscrit mais aussi en fonction de l’assureur. Il reste que pour toutes les garanties dépannage moto, quelle que soit l’assurance, le motard doit faire attention à la franchise kilométrique. Avec la panne « 0 km » l’assuré pourra être dépanné n’importe où, qu’il soit en vacances ou devant son domicile. A l’inverse, la formule « 50 kms » comporte une franchise kilométrique. En cas de panne à moins de 50 kilomètres du domicile, l’assuré ne pourra pas bénéficier des garanties d’assistance.

A noter que les scooters de moins de 50 cm3 sont presque systématiquement couverts par une garantie dépannage incluant une franchise kilométrique.

Mais dans quelles situations appeler l’assistance ? Celles-ci sont nombreuses :

  • Accident,
  • Bris de glace,
  • Crevaison,
  • Erreur de carburant,
  • Panne de carburant,
  • Panne mécanique,
  • Problèmes de clés.

Si le contrat souscrit couvre le fait générateur (panne, crevaison, etc.), le motard bénéficiera de la mise en œuvre et de la prise en charge des prestations d’assistance. Le motard peut dès lors se voir proposer :

  • Le dépannage sur place,
  • Le remorquage du deux-roues jusqu’à un garage,
  • Le rapatriement à domicile, la poursuite de voyage ou l’attente sur place (des options qui ne sont pas cumulables),
  • La récupération du deux-roues une fois celui-ci réparé.

Dans le cas d’un contrat plus complet, est également proposé :

  • Un véhicule de remplacement,
  • Un taxi de liaison,
  • Un rapatriement du deux-roues au domicile.

Attention toutefois, si dans le cas d’une panne auto, le véhicule de remplacement (VREMP) est une voiture, pour une panne moto, le VREMP est également une voiture. Ou du moins dans la majorité des cas.

 

remorquage-moto-scooter

 

Comment activer l’assistance moto ?

Lorsqu’un motard rencontre l’une de ces situations, l’assuré doit contacter le service d’assistance de la compagnie d’assurance moto, ouvert 24h/24 et 7j/7. Pour trouver le numéro il lui suffira de regarder sur sa carte verte. Une fois en relation avec le chargé d’assistance, l’assuré devra lui communiquer diverses informations :

  • Le numéro de contrat d’assurance,
  • L’immatriculation du deux-roues,
  • Le nom et prénom.

Dans le cas d’un incident rencontré sur autoroute la procédure est différente. Du fait que le réseau autoroutier soit une voie réglementée, le motard doit contacter le remorqueur de garde par le biais des bornes d’appel d’urgence orange. S’il n’en trouve pas à proximité, le motard peut directement contacter les forces de l’ordre qui le géolocaliseront et préviendront le remorqueur. A noter cette procédure s’applique également pour les périphériques de grandes villes.

Assistance moto et accident

Dans le cas d’un accident, la procédure est donc similaire à celle d’une panne. Toutefois, le véhicule devra être expertisé. Un expert passera ainsi dans le garage où a été remorqué le véhicule afin d’effectuer un rapport qu’il communiquera par la suite à l’assureur. L’expert vérifiera que les dégâts sont compatibles avec les circonstances du sinistre telles qu’elles ont été déclarées. Il procède ensuite à l’évaluation de la valeur de remplacement à dire d’expert (VRADE). Concrètement est évalué l’état, la rareté et la cote de l’engin.

Une fois ces estimations effectuées, l’expert estimera les réparations. Soit la moto est considérée comme un véhicule économiquement irréparable (VEI), soit la moto est réparable et est estimé le coût des réparations. Si ces derniers sont supérieurs à la VRADE, la moto est considérée comme VEI.

Comment bien choisir une garantie dépannage moto ?

Le motard doit impérativement bien vérifier les conditions de son contrat et faire attention à certains points. Il doit dans un premier temps vérifier avoir bien souscrit une garantie dépannage. Si c’est le cas, l’assuré doit être attentif à la franchise kilométrique mais aussi au plafond de la prise en charge. L’assurance fixe en effet un montant maximum accordé. Les plafonds de prise en charge varient en fonction des compagnies et des formules souscrites.

Dernier point à vérifier : les exclusions du contrat. Spécifiques à chaque assureur, les exclusions sont relativement importantes puisqu’il s’agit des incidents que l’assurance ne prend pas en charge : crevaison des pneus, panne ou erreur d’essence, dysfonctionnement des clés ou bien encore immobilisation pour raisons climatiques.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES