Comment fonctionne une assurance moto temporaire ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment fonctionne une assurance moto temporaire ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment fonctionne une assurance moto temporaire ?

|
Consultations : 396
Commentaires : 0
Besoin d'une assurance moto pour l'été ? Pensez à la formule temporaire
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Une assurance moto temporaire est une formule de courte durée qui peut être souscrite pour une période allant de 1 à 90 jours, en fonction des besoins de l’assuré. Comment fonctionne donc cette couverture spéciale pour les deux roues ?

L’assurance moto temporaire

La première spécificité de l’assurance moto temporaire est la possibilité de la souscrire pour une période courte voire très courte. Tout dépend des besoins de l’assuré. Cette formule présente aussi la caractéristique de ne pas nécessiter de résiliation dans la mesure où l’assurance s’arrête de façon automatique une fois qu’arrive l’échéance. A ce moment, l’assuré peut décider un renouvellement ou non. Cette liberté est particulièrement intéressante pour les conducteurs qui ont des exigences bien précises.

Avant de songer à la souscription il faut savoir qu’elle est envisageable uniquement pour les personnes âgées de plus de 23 ans et justifiant d’un permis datant de plus de deux ans. A noter toutefois que les conducteurs ayant dépassé les 30 ans peuvent obtenir cette assurance moto temporaire même son permis de conduire date de moins de deux ans.

Comment souscrire une assurance moto temporaire ?

Les démarches pour souscrire une assurance moto temporaire sont simplifiées, en comparaison à une assurance classique. A cela s’ajoute les prix qui peuvent être plus intéressants (en fonction de la durée du contrat notamment). Pour obtenir cette couverture quelques documents suffisent, en l’occurrence le document de propriété de l’engin, la carte grise de ce dernier et le permis moto qui doit impérativement correspondre à la catégorie du bolide. Attention, le permis moto doit être valide et l’assuré ne doit jamais avoir subi une annulation ou une suspension de ce document.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction