Comment marche la mutuelle d'entreprise ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment marche la mutuelle d'entreprise ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment marche la mutuelle d'entreprise ?

|
Consultations : 616
Commentaires : 0
Mutuelle santé d'entreprise : comment ça fonctionne ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Lors de la signature de votre contrat d'embauche, il arrive que votre employeur vous propose la souscription d’une mutuelle santé collective. Selon sa teneur, cette offre d’assurance santé peut s’avérer très avantageuse aussi bien pour vous que pour votre l’employeur. Explications.

Pourquoi opter pour une mutuelle d’entreprise ?

La souscription d’une mutuelle entreprise est l’une des meilleures façons de bénéficier d’une prise en charge pour ses différents frais de santé. En effet, certaines compagnies d’assurance appliquent un tarif préférentiel pour les souscriptions groupées.

De plus, la mutuelle d’entreprise est généralement moins coûteuse que l’assurance santé individuelle car une partie de la cotisation est prise en charge par l’entreprise. D’ailleurs, il arrive même que le contrat collectif prenne également en charge les frais du conjoint et des enfants du salarié couvert.

Quid des embauches en CDD ?

Tous les contrats d’embauche signée à partir du 1er janvier 2012, que ce soit un contrat à durée indéterminée (CDI) ou un contrat à durée déterminée (CDD), peuvent bénéficier des avantages d’une mutuelle d’entreprise.

Cependant, les salariées en CDD ne sont pas dans l’obligation de résilier leur contrat de mutuelle personnelle et ils peuvent demander une suspension du contrat d’assurance jusqu’à la fin de leur CDD.

Que se passe-t-il en cas de rupture de contrat ?

Grâce à la loi Evin du 31 décembre 1983, la rupture du contrat d’embauche n’implique pas la perte de la mutuelle santé. Il faut toutefois respecter quelques conditions.

Ainsi, la rupture de contrat doit résulter d’un licenciement, de l’arrivée de son terme pour un CDD, d’un départ à la retraite, de l’incapacité à poursuivre le travail ou de l’invalidité.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction