Comment réagir en cas d'accident de moto

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment réagir en cas d'accident de moto

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment réagir en cas d'accident de moto

|
Consultations : 379
Commentaires : 0
Accident de deux-roues : comment réagir ?
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

En règle générale, un accident de moto se traduit soit par une collision avec un autre véhicule, soit par une chute. Face à un tel sinistre, il est important notamment de bien remplir le constat amiable afin de jouir de l’indemnisation qui s’impose. Etat des lieux.

Un accident de deux-roues

Avant tout, il faut souligner qu’un accident de moto n’implique pas nécessairement un choc avec un autre véhicule.

En effet, un tel sinistre peut se produire même si aucun véhicule n’a pas touché votre deux-roues. A titre d’exemple, une voiture vient dans votre direction et vous oblige alors à bouger brutalement, mais sans vous avoir touché ni même frôlé, causant néanmoins votre chute.

Comment remplir le constat ?

En cas d’accident de moto, vous devez fournir des renseignements bien précis sur le constat, document indispensable pour être remboursé par votre assurance moto.

Même si la situation est plutôt stressante, vous devez faire attention au moment du remplissage. Le recto du document doit être dûment rempli en sachant que l’autre côté de la feuille apporte seulement des précisions sur les éléments fournis au recto. Il est important de mentionner autant de détails que possible (bien tracer les voies, indiquer clairement la direction des engins impliqués, nommer spécifiquement les rues).

Faites en sorte de fournir une description détaillée des circonstances dans lesquelles l’incident est survenu. Expliquez clairement le positionnement de votre deux-roues ainsi que la manœuvre que vous alliez effectuer.

Utilisez les cases correspondant aux « circonstances » pour expliquer la situation plutôt que le schéma. L’explication des circonstances a plus de valeur aux yeux de l’assureur.

Quelles que soient les sensations éprouvées au moment de l’accident, il est recommandé de cocher la mention « blessé ». En effet, il est possible que des blessures ne soient constatées qu’après quelques jours.

Enfin, n’apposez votre signature seulement si tous les éléments vous satisfont. Dans ce cas, écrivez lisiblement vos informations (nom, prénom, coordonnées) et ne signez pas si un élément ne correspond pas à votre perception des événements.

Pour bénéficier du meilleur remboursement, il faut souscrire la bonne assurance moto qui correspond notamment à votre profil de motard ainsi qu’à la manière dont vous utilisez votre deux-roues. Pour faire le bon choix, faites appel à un comparateur d’assurances.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction