Comment réduire les dépenses de chauffage ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment réduire les dépenses de chauffage ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment réduire les dépenses de chauffage ?

|
Consultations : 482
Commentaires : 0
Trucs et astuces pour se chauffer sans se ruiner
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Posséder ou louer une habitation implique diverses dépenses et responsabilités : l’électricité, l’assurance habitation, l’entretien… Durant la saison hivernale, les frais liés au chauffage ont tendance à grimper en flèche. Pour se sentir bien chez soi, on règle souvent le chauffage au maximum et on voudrait que la facture ne soit pas trop salée. Découvrez quelques astuces pour bien chauffer votre logement sans vous ruiner.

Bien régler la chaleur dans chaque pièce

La première astuce pour réduire les dépenses de chauffage consiste à choisir la bonne température pour chaque pièce en sachant qu’on ne diffusera pas la même chaleur partout.

Elle sera réglée à 19 ou 20 °C dans les pièces à vivre (salle à manger, séjour, cuisine). Dans une chambre, la température sera de 16 ou 18 °C environ : il ne faut pas trop chauffer, une trop forte température empêchant de profiter d’un sommeil réparateur.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que chaque degré supplémentaire implique 7 % de plus sur la facture globale.

Limiter les fuites et les courants d’air

Pour un intérieur toujours à bonne température sans avoir à augmenter le chauffage, il est vivement recommandé de s’assurer qu’il n’y a ni fuite ni courant d’air. Vérifier alors tous les endroits où l’air peut s’immiscer comme les trous dans le mur, les joints de fenêtre trop usés ou encore les dessous des portes.

Malgré tout, il ne faut pas négliger le chauffage qui permet d’éviter l’humidité. Une fois par jour, il est alors recommandé d’ouvrir toutes les fenêtres pendant un quart d’heure, le temps que l’air ambiant se renouvelle. Attention à couper totalement le chauffage durant cette « pause ».

Enfin, il faut apprendre à bien exploiter les radiateurs. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas éteindre le chauffage dans les pièces vides. Il faut quand même y diffuser une température de 12-15 °C. De cette manière, on éviter le décalage de température avec les pièces voisines, décalage qui ne fait qu’augmenter le besoin en air chaud pour obtenir une température confortable.

Peu importe la température de vos pièces, vous devez souscrire une assurance habitation si vous êtes le locataire d’un logement vide. Dans le cas d’une location vide, l’assurance est simplement facultative. Pensez-y.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction