Informations pratiques sur l'assurance

Comment souscrire une assurance auto pas chère ?

Publié par le , Mis à jour le 04/06/2019 à 16:35
2515 vues 2 réactions Note

Souscrire une assurance auto pas chère, comment faire ?

Même si les primes d’assurance voiture n’ont de cesse d’augmenter, il faut obligatoirement souscrire une assurance pour votre voiture. Toutefois, rien ne vous oblige à souscrire la formule d’assurance la plus onéreuse : il est toujours possible de trouver une assurance auto pas chère. A condition de savoir comment procéder. Explications.

L’assurance automobile, un poids dans votre budget auto

L’assurance auto est une couverture obligatoire pour tous les automobilistes. Cela représente la plupart du temps, plusieurs centaines voire un millier d’euros par an. Alors réaliser des économies sur ce poste de dépense devrait intéresser le plus grand nombre.

Les jeunes conducteurs sont particulièrement concernés par les primes d’assurance voiture les plus chères. La plupart des compagnies d’assurance estime que les jeunes conducteurs, par leur manque d’expérience sur la route, sont des profils d’assurés à risques. Pour les assureurs, les jeunes conducteurs sont davantage sujets aux sinistres, et sollicitent davantage leur assurance, ce qui a pour conséquent de coûter plus cher en indemnisation aux assureurs. Afin d’anticiper ce risque, l’assureur applique souvent une surprime d’assurance automobile au jeune conducteur, qui se retrouve à payer une prime d’assurance élevée.

Les conducteurs comptabilisant plusieurs sinistres, responsable ou non, sont également considérés comme des conducteurs à risques. On parle de conducteurs malussés. En fonction du contrat d’assurance, l’assureur se réserve le droit d’appliquer une surprime à ces automobilistes, en prévision d’éventuels risques de sinistres qu’ils encourent.

Enfin, les conducteurs plus âgés, les seniors, se voient parfois appliquer des primes d’assurance plus élevées en raison d’une baisse des réflexes de conduite, de l’attention, de problèmes de vue, etc. Selon les assureurs, vieillir ne rime pas bien avec conduire, ils anticipent donc des éventuels risques de sinistres plus élevés avec des surprimes appliquées aux conducteurs seniors.

Le relevé d’information, la carte d’identité de l’assuré

Chaque automobiliste possède un relevé d’information retraçant l’historique de son profil de conducteur et d’assuré. Ainsi le relevé d’information fait apparaitre plusieurs éléments tels que :

  • La date de souscription de l’assurance voiture
  • Les informations personnelles et identité du souscripteur du contrat et les conducteurs désignés (nom, prénom, date de naissance, date d’obtention du permis de conduire, etc.)
  • Les informations liées au véhicule assuré (immatriculation, marque, modèle, usage, etc.)
  • Les éventuels sinistres survenus au cours des 5 dernières années précédent la date du relevé
  • La part de responsabilité pour chaque sinistre
  • Le coefficient de réduction-majoration (bonus malus) appliqué au contrat à sa dernière échéance
  • La date d’arrêt de ces informations.

En changeant d’assureur, il n’est donc pas possible de cacher des informations au nouvel assureur pour bénéficier d’une prime d’assurance moins chère, en cas de sinistres déclarés sur ce document essentiel dans l’établissement de la prime d’assurance auto. Le relevé d’information est en effet transmis automatiquement au nouvel assureur.

Astuces pour économiser sur son assurance auto

  • Choisir une formule d’assurance de base : les assurances auto proposent le plus souvent différents niveaux de garanties : assurance au tiers, assurance intermédiaire, assurances tous risques, etc.

Sans surprise l’assurance voiture la moins chère est celle qui couvre le moins, autrement dit, l’assurance au tiers. C’est une formule de base qui ne couvre que la responsabilité civile, à savoir elle couvre le conducteur qui provoque un tort à un tiers.

Attention : l’assurance au tiers n’est pas à choisir dans tous les cas. Imaginez rouler à bord d’une voiture premium, toute neuve, et vous avez un accident. L’assurance auto au tiers ne prendra pas en charge les dégâts matériels occasionnés à votre voiture, les réparations seront de votre poche ! Pensez à l’assurance au tiers pour une voiture à partir de 7 ans, voire 10 ans.

 

  • Résilier votre assurance auto et faites jouer la concurrence : ces dernières années, les lois ont largement été en faveur des assurés. Loi Lagarde, loi Hamon, amendement Bourquin : vous n’y comprenez rien ? Pas de panique ! Ce que vous avez à savoir c’est qu’aujourd’hui, vous pouvez résilier facilement votre assurance automobile et souscrire une nouvelle assurance, quand vous le souhaitez. A une seule condition : il faut que vous ayez signé votre contrat depuis plus d’un an.

L’avantage principal, c’est que chaque année vous pouvez changer d’assureur pour trouver une assurance voiture moins chère.

 

  • Aidez-vous d’un comparateur d’assurance auto : vous avez décidez d’appliquer le conseil précédent ? Profitez des outils que vous offre Internet : passez par un comparateur d’assurance auto ! En seulement quelques minutes, vous remplissez un formulaire qui vous permet d’accéder à plusieurs offres d’assurances. Vous n’avez plus qu’à choisir l’offre qui vous convient le mieux.

 

  • Evitez les assurances auto avec des frais de dossier : certains assureurs appliquent des frais de dossier à la souscription d’un contrat d’assurance auto.  Ces frais de dossier s’ajoutent à la prime annuelle d’assurance auto. En tant que nouveau client, vous pouvez bénéficier de la remise de ces frais, mais vous pouvez aussi tout simplement éviter les assureurs qui imposent ces frais de dossiers, parfois obscures.

 

  • Si vous ne l’avez pas encore, optez pour une voiture moins chere à assurer : voiture peu chère, voiture d’occasion, faible puissance, petite cylindrée sont autant de critères qui font baisser le prix de l’assurance auto. Nous conseillons particulièrement aux assurés dits « à risques » ou même à tout conducteur souhaitant faire des économies sur son assurance automobile de veiller à bien choisir sa voiture.

 

  • Ayez une bonne conduite : ce dernier conseil relève évidemment du bon sens, et est-il nécessaire de rappeler qu’un bon conducteur bénéficie en général d’une prime d’assurance auto raisonnable par rapport à un conducteur à risques ? Sans accident, sans sinistre, un automobiliste cumule d’année en année un bonus. Plus ce bonus est élevé, moins il paiera cher son assurance voiture.

 

  • Stationnez votre voiture en sécurité : les vols de voitures sont un véritable fléau. Pour limiter tant que possible les vols, les assureurs apprécient particulièrement que les assurés fassent stationner leur voiture dans un lieu privé et fermé (place de parking fermé, garage fermé, etc.)
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS

bjr je suis un conducteur sans antecedent j ai 56 ans et mon permi de conduire depuis 1981 sans accident ni retrait de permi , ni alcolemie etcetc jesouhaite sous crire un contrat au plus juste prix malgres mon interuption . cordialement jb avous lire mon tel 06693045085

Assurland.com, le comparateur d'assurances

Bonjour, 

 

Nous vous invitons à comparer les assurances sur notre comparateurs. Vous aurez le choix parmi des contrats adapatés à vos besoins, votre profil et selon votre budget.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES