Complémentaire santé : un remboursement limité ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Complémentaire santé : un remboursement limité ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Complémentaire santé : un remboursement limité ?

|
Consultations : 504
Commentaires : 0
Mutuelle santé : quelle prise en charge attendre ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Parmi toutes les informations les plus récentes apparues sur le front de l’assurance santé, le plafonnement du remboursement pour les contrats solidaires et responsables est sans doute celle qui a fait couler le plus d’encre. Coup de projecteur.

Les changements apportés

Le plafonnement du remboursement pour les contrats solidaires et responsables, souscrits à 98 % par les Français, a pour principal objectif de limiter, dans la mesure du possible, les dépassements d’honoraires.

Ainsi, les indemnisations prévues par les mutuelles et complémentaires santé seront donc limitées. Cependant, les Français craignent un remboursement insuffisant et inefficace à cause de cette réforme.

Jugée utile et nécessaire par 81 % des Français, la complémentaire santé est très prisée. Une étude menée par le cabinet Epsy pour la Fédération Nationale Indépendante des Mutuelles (FNIM) révèle que 94 % des Français possèdent une bonne assurance santé.

La crainte des Français 

Selon un sondage réalisé par le cabinet Epsy, 70 % des personnes interrogées se disent « inquiètes » des changements que le plafonnement du remboursement par les complémentaires santé peuvent apporter.

Jugés négatifs, ces changements causeraient pour eux des manques au niveau de la prise en charge proposée par les assureurs. En même temps, ils risqueraient d’entraîner une augmentation des tarifs et des cotisations pour obtenir une indemnisation satisfaisante.

En outre, près d’un tiers des Français ne consultent même plus leurs médecins en cas de maladie du fait de la crise financière.

Bien que cette mesure vise à lutter contre les dépassements d’honoraires, les Français paraissent relativement effrayés.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction