Conduite accompagnée et assurance auto

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Conduite accompagnée et assurance auto

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Conduite accompagnée et assurance auto

|
Consultations : 2514
Commentaires : 0
L'assurance auto l'assurance voiture l'assurance automobile pour la conduite accompagnée
Comment l’assurance auto appréhende-t-elle la conduite accompagnée, période d’apprentissage aux usages de la route ? Opter pour ce type de conduite emporte-t-il quelques conséquences en matière d’assurance ? Décryptage.

La demande d’extension de garantie

Pour la conduite accompagnée, il faut absolument que l’assurance automobile comporte une extension de garantie adaptée.

Si elle peut être obtenue sans surprime par le propriétaire du véhicule, la demande d’extension doit être formulée auprès de l’assureur au moment de l’inscription en auto-école.

Bien entendu, l’obtention de l’attestation de fin de formation initiale est indispensable pour pouvoir conduire avec son accompagnateur.

Le refus d’extension de garantie

La compagnie d’assurance peut refuser le bénéfice de l’extension d’assurance s’il apparaît que l’accompagnateur a fait l’objet d’une condamnation pour l’un des délits routiers suivants :
     • homicide et blessure involontaires
     • conduite sous l’emprise d’un état alcoolique
     • délit de fuite 
     • refus d’obéir à un ordre de s’arrêter
     • conduite avec un permis suspendu on annulé

Si un accident devait se produire pendant cette période d’apprentissage, une partie des dommages restera à la charge de l’assuré mais dans la limite de la franchise « conducteur novice » qui figure habituellement dans les contrats d’assurance voiture.

A noter que cette franchise peut jouer indifféremment pour les dommages causés aux tiers et les dégâts causés au véhicule de l’assuré.


Source : FFSA

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction