Connaissez-vous les vaccins obligatoires pour votre enfant ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Connaissez-vous les vaccins obligatoires pour votre enfant ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Connaissez-vous les vaccins obligatoires pour votre enfant ?

|
Consultations : 371
Commentaires : 0
Les vaccins obligatoires et recommandés pour l?enfant

Afin de prévenir l’apparition de maladies infectieuses qui peuvent s’avérer particulièrement graves, il faut recourir à la vaccination. Mais, en pratique, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les vaccins obligatoires et ceux qui sont simplement recommandés. Heureusement, le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes indique chaque année quels sont ces vaccinations incontournables. Etat des lieux.

Quels sont les vaccins obligatoires pour l’enfant ?

Ces vaccins indispensables pour la bonne santé de l’enfant ne concernent qu’un nombre limité de pathologies, à savoir la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).

En ce qui concerne le tétanos et la diphtérie, la première vaccination doit être réalisée lorsque l’enfant est âgé entre 2 et 4 mois. Le rappel, quant à lui, doit être réalisé au cours de son onzième mois. En revanche, les rappels ultérieurs prévus à 6 ans, entre 11 et 13 ans, à 25 ans puis tous les dix ans ne font l’objet que d’une simple recommandation.

S’agissant de la poliomyélite, la première vaccination et les rappels présentent un caractère obligatoire jusqu’à l’âge de 13 ans.

Quels sont les vaccins recommandés pour l’enfant ?

Les vaccins obligatoires pour l’enfant sont relativement rares. En revanche, les vaccins recommandés par les autorités sont autrement plus nombreux.

Ils concernent pêle-mêle la coqueluche, la rubéole, les oreillons, la rougeole, la varicelle mais aussi différents types d’infections invasives (méningocoque C, pneumocoque,…).

Le vaccin contre les infections à papillomavirus est, quant à lui, vivement recommandé pour les adolescents âgés entre 11 et 14 ans. Il en va de même pour le vaccin BCG contre la tuberculose selon que vous vivez ou non dans une région à risques de l’Hexagone.

A noter enfin qu’en cas de voyage à l’étranger avec vos enfants, il faut faire preuve d’une vigilance particulière. A ce titre, le Quai d’Orsay constitue une source d’informations pertinentes sur les risques sanitaires liés à certaines destinations.

Quels sont les risques en cas de non-vaccination de votre enfant ?

Lorsqu’elle présente un caractère obligatoire, la vaccination fait l’objet d’une réglementation spécifique figurant à l’article L 3111-2 du Code de la santé publique.

Ce texte prévoit qu’en cas de non-respect de l’obligation de vaccination, « les personnes titulaires de l'autorité parentale ou qui ont la charge de la tutelle des mineurs » pourront se voir refuser l’inscription de leur enfant en crèche, à l’école ou encore en colonies de vacances. Ils s’exposent également à une peine de prison de 6 mois ainsi qu’à une amende de 3 750 euros.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction