Covoiturage et autopartage : avez-vous la bonne assurance ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Covoiturage et autopartage : avez-vous la bonne assurance ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Covoiturage et autopartage : avez-vous la bonne assurance ?

|
Consultations : 695
Commentaires : 0
Covoiturage et autopartage : ayez la bonne assurance voiture
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Lorsque l’on est propriétaire d’une auto, il est possible de réaliser des économies grâce au covoiturage et à l’autopartage portés par des plateformes web telles que Blablacar et Drivy. D’ailleurs, à l’heure des vacances, ces alternatives séduisent de nombreux automobilistes. Mais, encore faut-il que leur assurance voiture soit adaptée. Coup de projecteur.

Bonus préservé chez Drivy

Service de location de voitures entre particuliers, Drivy propose à ses utilisateurs une assurance spécifique dont la vertu première est de permettre au propriétaire du véhicule loué de garder intact son bonus en cas de sinistre causé par le locataire. Plus loin, le propriétaire n’aura pas à procéder au paiement de la franchise éventuelle.

C’est le 6 mars 2014 que l’assureur Allianz a annoncé avoir conclu un partenariat avec la société Drivy. Mais, avant cela, dès 2012, le service de location permettait de bénéficier d’une couverture auto, ce qui, d’après Géraud Hubert, responsable des opérations chez Drivy, était « central » pour que le « business démarre ». Il signale aussi que la moitié des 30 % de commission prélevés sur les frais acquittés par le locataire correspond à l’assurance voiture.

Formule « tous risques », l’assurance proposée par Drivy couvre les dégâts tant matériels que corporels et elle s’accompagne d’une franchise à payer par le locataire dont le montant varie selon la valeur du véhicule concerné.

Assuré d’arriver avec Blablacar

Depuis mai 2015, la plateforme de covoiturage Blablacar propose à ses millions d’utilisateurs une nouvelle formule d’assurance voiture conçue avec le concours de l’assureur AXA.

Tout d’abord, cette offre d’assurance prévoit l’assistance en cas d’immobilisation du véhicule par suite d’une panne, d’un accident, d’un vol ou encore d’un acte de vandalisme. Elle garantit l’arrivée à destination pour les passagers mais aussi pour le conducteur, et ce, même si leurs destinations sont différentes. Pour ce faire, dépannage, hébergement et acheminement sont pris en charge.

L’assurance auto de Blablacar renferme également une « garantie prêt du volant » évitant ainsi au propriétaire de devoir adapter son propre contrat d’assurance auto pour qu’il couvre plus d’un conducteur. Toutefois, chaque conducteur doit posséder son permis depuis plus de 3 ans et le prêt du volant ne doit pas être contractuellement exclu (« clause de conduite exclusive »).

En cas de sinistre responsable provoqué par l’un des passagers qui se serait vu prêter le volant, ce contrat d’assurance auto prévoit le remboursement de la franchise jusqu’à 1 500 euros. Mais, il faut savoir que le malus sera applicable au propriétaire du véhicule et les dommages matériels ne seront pas remboursés s’il ne dispose pas d’une assurance auto tous risques.

Quoi qu’il en soit, notez que cette couverture complémentaire est proposée gratuitement par Blablacar. D’ailleurs, Laure Wagner, porte-parole du site de covoiturage, estime qu’un tel service est important car « il faut énormément rassurer les passagers et le conducteur ».

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction