Covoiturage et autopartage : comment s'assurer

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Covoiturage et autopartage : comment s'assurer

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Covoiturage et autopartage : comment s'assurer

|
Consultations : 549
Commentaires : 0
Covoiturage et autopartage : êtes-vous bien assuré ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Les vacances approchent à grands pas et nombreux sont ceux qui sont en pleins préparatifs pour leur prochain déplacement. Beaucoup vont opter pour le covoiturage ou l’autopartage. Mais, quelle assurance auto faut-il avoir pour ces deux modes de déplacement ?

Quelle assurance pour le covoiturage ?

Dans le cadre du covoiturage, il n’est pas nécessaire de contracter une assurance spéciale dans la mesure où le conducteur ne dégage pas de profit de cette démarche. Ici, le principe consiste, en effet, à partager les frais.

Les passagers non plus n’ont pas à se soucier de l’assurance auto. Ils doivent néanmoins s’assurer que le conducteur justifie d’un permis valide. De même pour l’assurance auto. La situation n’est pas la même pour l’autopartage.

Quelle assurance pour l’autopartage ?

Dans le cadre de l’autopartage, il est nécessaire d’avoir une assurance auto spécifique.

Dans un tel cas de figure, le propriétaire met sa voiture en location. Bien souvent, les entreprises spécialisées dans la location de véhicules entre particuliers proposent une assurance. Il appartient alors à chacun de vérifier l’étendue de cette couverture (assurance incendie, garantie accident, assurance en cas de vol…).

Ce qui se passe en cas d’accident

S’il s’agit de covoiturage, tous les passagers qui se trouvent dans la voiture concernée bénéficient d’une indemnisation en vertu de la responsabilité civile. Tel n’est pas le cas en revanche si un ou plusieurs passagers ont commis une faute grave (sortir de la voiture en marche, tirer sur le volant, activer le frein à main…).

Dans le cas de l’autopartage, les passagers doivent se renseigner auprès de l’enseigne de location de voiture dont l’assurance interviendra à la place de celle du propriétaire du véhicule. En général, c’est une assurance tous risques qui intervient mais il faut vérifier avant de se lancer dans l’aventure de l’autopartage.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction