Est-il nécessaire de souscrire une assurance spéciale ski ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Est-il nécessaire de souscrire une assurance spéciale ski ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Est-il nécessaire de souscrire une assurance spéciale ski ?

|
Consultations : 561
Commentaires : 0
Possédez-vous la bonne couverture pour skier ?
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

En cette saison, les sports d’hiver sont très pratiqués, notamment le ski. De nombreuses assurances spéciales ski sont d’ailleurs proposées par les assureurs mais sont-elles vraiment utiles ? Dans quelles circonstances faut-il souscrire ? Focus sur ces questions pratiques qui méritent toute votre attention.

Une assurance utile…

Ce sont les casse-cous qui ont le plus besoin d‘une assurance spéciale ski, surtout en cas d’accident survenu sur la piste qui nécessite des soins, des médicaments ou une hospitalisation. Il arrive aussi qu’une chute se solde par des séances de rééducation.

Le blessé peut alors compter sur son assurance spéciale ski. Mais, cette assurance est souvent très coûteuse : il faut dépenser 20 euros par personne et par semaine pour des garanties dont l’intérêt peut être variable. Toutefois, ces dernières témoignent bien souvent d’une grande diversité puisqu’elles peuvent trouver à jouer pour les secours, l’indemnisation des frais de soin et d’hospitalisation, une compensation pour les jours sans neige,…etc.

…mais dispensable

Il faut pourtant vérifier avant de souscrire une assurance spéciale ski car certains autres contrats d’assurance comme l’assurance santé ou l’assurance habitation et même votre carte bancaire peuvent déjà inclure une couverture pour le ski.

Par exemple, un bon contrat d’assurance habitation peut renfermer une garantie d’assistance pour le ski qui peut jouer en cas de rapatriement notamment. Notons toutefois qu’en général celle-ci ne couvre pas les accidents qui surviennent en dehors de la piste.

La carte bancaire, quant à elle, peut proposer une indemnisation en cas de destruction du matériel de ski et trouver à jouer si la réservation d’une location est annulée. Pour ce faire, il faut que la location ait été réservée avec la carte, de même que les achats de matériel. La carte bancaire peut même couvrir toute la famille.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction