Est-on bien protégé à vélo ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Est-on bien protégé à vélo ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Est-on bien protégé à vélo ?

|
Consultations : 544
Commentaires : 0
En vélo, quelle protection a-t-on sur la route ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le vélo devient petit à petit, un mode de déplacement urbain. Le succès de ce mode de transport s’explique surtout par les systèmes de location de vélo en libre service disponibles dans les plus grandes villes de France. Avec un tel succès, il est important de se demander si l’on est bien protégé en se déplaçant avec ce type de véhicule.

Qu’arrive-t-il en cas d’accident ?

Selon les dernières données, 4 500 cyclistes sont victimes d’un accident tous les ans et 150 d’entres eux y ont perdu la vie.

Avant de se déplacer en vélo, il est important de comprendre comment s’assurer en vélo. Il faut en premier savoir que la législation n’impose pas aux cyclistes d’assurer la Responsabilité Civile (RC), mais cette démarche est conseillée puisque tout le monde s’expose aux risques.

Avec la RC, l’assureur du cycliste pourra dédommager les victimes, dans le cas où le cycliste provoque un accident. Généralement, la MRH inclue la RC vie privée, cette garantie peut aussi couvrir les dégâts corporels et matériels occasionnés par l’assuré.

Par ailleurs, s’il subit un accident, il sera indemnisé par l’assureur du responsable. C’est la loi Badinter qui permet aux cyclistes ou encore aux piétons de bénéficier d’une indemnisation intégrale. La loi ne fonctionne pas si le cycliste a commis une faute inexcusable.

Cette exclusion ne s’applique pas aux victimes de moins de 16 ans, de plus de 70 ans ou les victimes titulaires d’un titre d’invalidité égal à 80 % au moment de l’accident. Enfin, si le cycliste tombe tout seul, la prise en charge dépendra de l’assurance qu’il a souscrite.

Assurance pour vol de vélo

Plusieurs compagnies d’assurance proposent des formules pour couvrir le vol de vélos. C’est par exemple le cas d’ATM Assurances, la société d’assurance CPS et Cycl’assur, le collectif de cyclistes qui a pour objectif de promouvoir la sécurité et l’entretien du vélo. Pour être couvert par les deux premiers assureurs, il faut que le vélo soit marqué par un numéro Bicycode.

Par ailleurs, ATM Assurance assure uniquement les vélos neufs qui ont été achetés moins de 45 jours au moment de la souscription du contrat. Les garanties proposées s’accompagnent généralement de plusieurs exclusions pour être sur d’être bien couvert, il faut bien veiller à attacher son vélo et de l’équiper d’un antivol.

Internet regorge d’offres destinées à assurer les vélos, pour faire le bon choix, il est conseillé d’utiliser un comparateur. 

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction