Focus sur la garantie incendie de l'assurance voiture

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Focus sur la garantie incendie de l'assurance voiture

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Focus sur la garantie incendie de l'assurance voiture

|
Consultations : 762
Commentaires : 0
Assurance auto et incendie de votre véhicule
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

La garantie incendie de votre assurance auto intervient en cas d’incendie faisant suite à un acte de vandalisme ou pour des raisons liées à des problèmes mécaniques. De ce fait, ce type de garantie est loin d’être négligeable surtout qu’un incendie peut se déclarer à tout moment, que ce soit pour des raisons extérieures ou pour des raisons intérieures au véhicule.

La garantie incendie proprement dite

S’il est indispensable de souscrire une assurance auto, il faut savoir que seule la garantie responsabilité civile est obligatoire. Toutefois, en optant uniquement pour cette formule, vous ne serez pas indemnisé pour les dommages causés à votre voiture incendiée.

Pour bénéficier de la protection contre l’incendie, vous devez compléter l’offre au tiers avec la garantie incendie ou préférer la formule tous risques.

Quoi qu’il en soit, pour que la garantie incendie de votre assurance voiture soit applicable, un expert doit préalablement déterminer l’origine et les causes de l’incendie, ceci afin d’éviter les éventuelles fraudes à l’assurance.

Si l’incendie est dû à un acte de vandalisme, votre assureur va vous indemniser au titre de cette garantie. En revanche, la garantie n’interviendra pas si l’incendie est dû à un mauvais entretien de votre voiture ou en cas de négligence de la part du conducteur ou de ses passagers, notamment en cas d’oubli de mégots de cigarettes.

L’indemnisation en cas de voiture brûlée

Un expert professionnel désigné par votre assureur va d’abord évaluer le montant des dommages dans un délai compris généralement entre 7 et 15 jours suivant la déclaration du sinistre.

Si vous n’êtes pas satisfait du résultat de l’expertise, vous pouvez toujours faire appel à un expert de votre choix qui effectuera une contre-expertise. Les frais de cet expert seront, dans ce cas, à votre charge.

En cas de désaccord persistant avec votre assureur, il est possible de procéder à une troisième expertise. Mais cette fois, vous partagerez à parts égales les frais avec votre assureur.

Une fois les conclusions de l’expertise approuvées par les deux parties, votre assureur procèdera à l’indemnisation.

A noter enfin que l’assureur calcule le montant de l’indemnisation en fonction de la valeur de votre voiture après déduction de la franchise.

Moralité : veillez à posséder la meilleure assurance auto. Cela ne signifie pas qu’il faut souscrire à tout prix la formule la plus onéreuse mais qu’il faut parapher le contrat qui correspond vraiment à vos besoins. A défaut, vous prenez le risque de ne bénéficier d’aucune espèce d’indemnisation.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction