Grossesse et maternité : démarches pour un bon remboursement

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Grossesse et maternité : démarches pour un bon remboursement

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Grossesse et maternité : démarches pour un bon remboursement

|
Consultations : 574
Commentaires : 0
Quelle mutuelle santé pour la grossesse et la maternité ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Vous envisagez d'avoir un ou plusieurs enfants ? Avant de « sauter le pas », découvrez les procédures et démarches que vous devrez suivre pour bénéficier du meilleur remboursement possible de vos frais médicaux engagés pendant la grossesse et la maternité. Tour d’horizon.

L’emploi du temps chargé de la femme enceinte

Dès la confirmation de la grossesse, la future mère doit transmettre la déclaration de grossesse à sa Caisse primaire d'assurance maladie ainsi qu’à la caisse d'allocations familiales.

Même si ce n'est pas obligatoire, elle doit également prévenir son employeur de sa grossesse 8 semaines avant l'accouchement par lettre recommandée accompagnée d’un certificat médical et de la date approximative de l'accouchement.

Des examens doivent être effectués au début de la grossesse afin de connaître l'état de santé de la mère. Ces examens permettent de déterminer les mesures à prendre en cas de non-immunité à certaines maladies comme la rubéole ou la toxoplasmose.

D'autres examens et analyses sont obligatoires durant le 4e mois de grossesse, sans oublier les trois échographies obligatoires lors du premier, cinquième et sixième mois ainsi que l'examen postnatal effectué à huit semaines à termes de la grossesse.

Penser au lieu de l’accouchement

Il est aussi important de bien choisir le lieu de l'accouchement dès le début de la grossesse, afin de déterminer les besoins de la mère le jour de l'accouchement et pour déterminer aussi le montant de la prise en charge offerte par l'Assurance maladie et proposée par la mutuelle santé.

Si vous choisissez un établissement conventionné, l'Assurance maladie remboursera les frais de la chambre et les soins médicaux. Si vous avez choisi un hôpital non conventionné, la facture sera prise en charge par votre assurance santé.

Quelle prise en charge ?

Différents examens sont obligatoires du premier au cinquième mois de grossesse. Ces examens seront remboursés à 100 % du tarif conventionnel et affranchis de la participation forfaitaire de 1 €.

Les échographies sont remboursées à 70 % du tarif conventionnel mais les frais de soins et d'examens du 6e au 12e mois après l'accouchement sont pris en charge à 100 % du tarif conventionnel.

Le régime obligatoire remboursera également la troisième échographie à 100 % du tarif de convention ainsi que les huit séances de préparation à l'accouchement. Les examens, les 10 séances de rééducation postnatales ainsi que les soins médicaux du nouveau-né jusqu'à ses six ans sont également à la charge de l'assurance maladie.

Notez toutefois que l'Assurance maladie ne rembourse pas les dépassements honoraires. Heureusement, une bonne mutuelle santé pourra s’en chargée  et elle pourra rembourser aussi les autres frais non pris en charge par le régime obligatoire. Selon les clauses du contrat, elle pourra ainsi prendre en charge le ticket modérateur jusqu'au sixième mois de grossesse, les frais supplémentaires relatifs à la chambre et autres « frais de confort ». Enfin, une prime de naissance de 50 à 200 euros est prévue par certaines compagnies d’assurances.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction