Habitation : la loi Hamon pour plus de concurrence

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Habitation : la loi Hamon pour plus de concurrence

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Habitation : la loi Hamon pour plus de concurrence

|
Consultations : 964
Commentaires : 0
Assurance habitation : la loi Hamon veut favoriser la concurrence
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

D’après un récent sondage Assurland.com, 32 % des Français pourraient procéder à la résiliation de l’assurance habitation par exemple en utilisant la loi Hamon une fois que son dispositif sera entré en vigueur. Permettant la résiliation à tout moment après une année d’engagement, la loi semble avoir les faveurs des consommateurs. Coup de projecteur.

Ce que change la loi Hamon

En 2005, la loi Chatel obligeait les assureurs à avertir les assurés avant la date d’anniversaire de leur contrat pour leur rappeler qu’ils pouvaient résilier leur assurance habitation ou auto.

Actuellement, hors circonstances particulières, les assurés désireux de résilier leur assurance procèdent en adressant un courrier en recommandé avec accusé de réception à leur compagnie d’assurance deux mois avant la date d’anniversaire.

En février 2014, alors que la loi était discutée, l'ancien ministre délégué chargé de l'économie sociale et solidaire Benoît Hamon a estimé que la loi Chatel ne permettait pas toujours aux assurés de résilier leur contrat d’assurance une fois cette date limite excédée.

La loi Hamon doit permettre de remédier à ces difficultés en posant la résiliation du contrat d’assurance à tout moment et sans risque de pénalité dès lors qu’une année d’engagement se sera écoulée.

Peu connue mais appréciée

Fondateur d'Assurland.com, Stanislas di Vittorio, estime que l’objectif premier de la loi Hamon est de faire chuter le prix de l’assurance en favorisant la concurrence entre les différents acteurs français du secteur.

Cependant, seuls 34 % des répondants connaissent cette loi. Mais, une fois qu’ils en ont pris connaissance, ils sont à 92 % à en apprécier la teneur et à se dire favorable à la résiliation à chaque instant des contrats d’assurance auto ou habitation.

Enfin, pour 75 % des sondés, nombreux sont les Français qui « profiteront » de cette loi, 88 % d’entre eux pour des raisons liées à l’économie et 59 % d’entre eux parce qu’ils ne sont pas satisfaits des garanties offertes par leur assureur actuel.

Si vous recherchez une bonne assurance habitation pour votre nouveau logement, vous gagnerez à comparer. En effet, le comparateur d’assurances vous permet d’accéder gratuitement à de nombreuses offres pour ne retenir que celle qui qui répondra à tous vos besoins.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction