L'assurance décès et ses protections

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > L'assurance décès et ses protections

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

L'assurance décès et ses protections

|
Consultations : 387
Commentaires : 0
Quelle assurance décès souscrire ?
Simulation gratuite d'assurance prévoyance : Choisissez votre assurance décès prévoyance

Moins connue que les autres assurances de prévoyance, comment fonctionne l’assurance décès ?  Voici un petit aperçu des moyens d’accéder à une assurance décès, et surtout de l’objectif d’un tel contrat d’assurance.

Comment souscrire une bonne assurance décès

La plupart des entreprises proposent une assurance décès collective à leurs salariés. Les cotisations sont donc ponctionnées directement via la fiche de salaire.
Il est également possible de souscrire un tel contrat à titre individuel.

L’objectif : au décès du souscripteur, couvrir la famille, les enfants, et notamment pour les frais d’obsèques grâce au versement d’un capital défini au contrat.  Ce capital vient compléter un capital décès versé par la Sécurité Sociale (3 400 euros depuis le 1er janvier 2015).

Assurance décès : comment ça marche en collectif ?

Il s’agit en fait d’une assurance décès temporaire, à reconduction tacite. La cotisation pour les salariés est la même quel que soit le profil de l’assuré.

Le capital correspond le plus souvent à une année de rémunération brute, mais varie de 25 % à 50 % selon qu’il revient au conjoint ou aux enfants à charge.

D’autres garanties telles que le versement d’une rente à vie pour financer les frais de scolarité des enfants jusqu’à la majorité ou jusqu’à ce qu’ils terminent leurs études (souvent limité à 26 ans).

Dans le cas d’un licenciement ou d’une rupture conventionnelle, le salarié reste temporairement couvert (12 mois maximum), on appelle ça la portabilité de l’assurance décès. Pour en bénéficier, il faut toucher les allocations chômage

Assurance décès individuelle : est-ce intéressant ?

En l’absence d’un contrat collectif, il peut être intéressant de souscrire une assurance décès pas chère à titre individuel. Avant de signer, il convient de demander un devis d’assurance décès pour vérifier si le niveau de couverture est suffisant.

Dans le cas d’enfants à charge, il est intéressant de regarder les offres du marché, puisque cette protection financière interviendra au moment du décès. Attention toutefois de souscrire suffisamment jeune pour ne pas bénéficier des contrats viagers (à partir de 70 ou 75 ans selon les compagnies).

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction