L'assurance des logements étudiant

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > L'assurance des logements étudiant

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

L'assurance des logements étudiant

|
Consultations : 450
Commentaires : 0
Etudiants, trouvez la bonne assurance habitation avec le comparateur d'assurance Assurland.com
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Les étudiants occuperont bientôt leurs nouveaux logements. Est-il nécessaire de souscrire une assurance habitation ? Comment être bien couvert ?

Quel contrat habitation souscrire ?

Si l’étudiant a opté pour un appartement non meublé, il aura l’obligation de souscrire une assurance contre les risques locatifs. Cette assurance prendra en charge ses responsabilités envers le propriétaire. Le propriétaire pourra demander la remise de l’attestation d’assurance à la remise des clés.

Il pourra d’ailleurs refuser la location si l’étudiant n’a pas d’assurance, en outre, la loi lui permet d’inclure une clause de résiliation dans le bail dans le cas où le locataire n’a pas d’assurance.

La règle est la même en colocation, les colocataires devront chacun souscrire une assurance qui couvrira leurs responsabilités. Cependant, l’assurance ne prend pas en charge les dommages occasionnés aux voisins et aux tiers, il pourrait donc être utile de souscrire des garanties qui couvriront ces éventuels dommages.

En général, les assureurs proposent une MRH qui couvre non seulement les responsabilités de l’étudiant mais également ses biens personnels, ce contrat est à envisager !

Que faire en cas de sinistre ?

En cas de sinistre, l’étudiant aura 5 jours pour prévenir l’assureur, s’il s’agit de dégâts des eaux ou d’incendie. Par contre, s’il s’agit d’un acte de vandalisme, il n’aura que 24h pour faire la déclaration de sinistre auprès du commissariat ou du poste de police.

La police remettra par la suite une attestation, ce document est indispensable puisqu’il devra être renvoyé auprès de l’assureur dans un délai de 2 jours ouvrés avec la liste des objets qui ont été volés.

En cas de catastrophes naturelles, l’étudiant aura 10 jours pour déclarer le sinistre. Pour bénéficier de l’indemnisation, il faudra respecter ces délais faute de quoi l’assureur pourra refuser la prise en charge.

A savoir : la déclaration de sinistre devra toujours contenir le numéro du contrat d’assurance, la date et la nature du sinistre. Il est également important de décrire les dommages.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction