L'assurance habitation dans une copropriété

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > L'assurance habitation dans une copropriété

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

L'assurance habitation dans une copropriété

|
Note :
Consultations : 551
Commentaires : 2
Copropriété : à quoi sert l'assurance habitation ?
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Dans le cas d’une copropriété, qu’en est-il de l’assurance habitation ? En pratique, il arrive parfois que, lorsque cette copropriété se fait juste entre deux ou trois personnes, la souscription est purement et simplement oubliée. Quels sont alors les risques pris par ceux qui ne sont pas assurés au titre de la copropriété ?

Payer les dégâts à prix fort

En choisissant d’acheter un bien immobilier au sein d’un immeuble, il faut s’attendre à devoir investir plus pour les réparations en cas de sinistre. En portant le titre de « copropriétaire », on doit à la fois payer pour les dégâts qui se produisent sur la partie privative mais aussi pour ceux qui affectent les parties communes.

En règle générale, la partie privative est toujours couverte par l’assurance habitation et, en cas de sinistre, l’occupant peut bénéficier d’une prise en charge par son assureur.

Ce n’est pas toujours le cas des parties communes. Rares sont les personnes qui pensent à inclure une garantie spécifique lors de la souscription de l’assurance habitation. En cas de sinistre affectant les parties communes, tous ceux qui ne sont pas assurés doivent répondre financièrement des coûts liés à la réhabilitation des lieux. La somme que doit verser chaque copropriétaire sera calculée au prorata en prenant, comme valeur de base, la somme de la valeur des biens de chacun dans l’immeuble.

Comment assurer les parties communes ?

Lors de la souscription de l’assurance habitation, il est possible d’inclure la garantie pour couvrir les parties communes.

Si la garantie n’a pas été incluse à ce moment-là, il est toujours possible d’inclure ladite clause manquante par voie d’avenant.

Si vous ne souhaitez pas toucher à votre contrat d’assurance habitation, notez que vous pouvez opter pour une assurance spécifique et séparée qui servira uniquement à couvrir les parties communes. Pour plus de sûreté, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre agent d’assurance.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


Bonjour, je viens d'hériter d'un appartement dans le vieux Villefranche qui est en location. En assurant l'appartement j'ai réalisé que je n'assurais que l'appartement. les parties communes, en l'occurence le toit, les canalisation et les façades ne sont pas assurées. et il n'y a pas de copropriété. Comment puis je assurer ma part des parties communes? Par avance, merci de votre conseil. Carina Giusti Kostovic


Bonjour,

Il vous faut créer un syndicat de copropriété mais bien sûr cela a un coût.