Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation : se couvrir contre le vol et le cambriolage

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

En appartement comme en maison, le cambriolage fait partie des sinistres les plus préjudiciables pour l'assuré, qui peut y perdre beaucoup, tant matériellement que sentimentalement. Pourtant, les garanties contre le vol ne sont pas toujours obligatoires, et les assureurs ne les indemnisent pas tous de la même façon. Il est donc nécessaire de bien savoir ce que couvre son assurance habitation.

Assurance habitation : qu'est-ce que la garantie vol ?

La garantie vol est l'une des couvertures qu'il est possible de souscrire dans le cadre d'une assurance habitation. Elle protège contre un certain nombre de risques, qu'il s'agisse d'un vol, d'un cambriolage, ou d'un acte de vandalisme.

Pourtant, malgré la gravité que peut revêtir une intrusion dans votre domicile, cette garantie n'est pas incluse dans tous les contrats. Elle l'est généralement dans la formule d'assurance habitation la plus connue et la plus complète : la multirisque habitation (MRH). Mais il est aussi possible de s'assurer pour moins cher uniquement contre les « risques locatifs » (incendie, dégât des eaux, explosion, etc.). Dans ce cas de figure, l'assuré n'est pas couvert en cas de cambriolage, mais il peut toujours ajouter à son contrat une extension de garantie qui le permet.

Que couvre la garantie vol ?

Les types de vols et de cambriolages

Les spécificités d'une garantie vol varient d'une assurance habitation à l'autre, mais elle couvre généralement trois grands types de sinistres :

  • le vol : vous êtes couvert lorsqu'un bien vous est dérobé. Mais ce vol peut être commis hors de chez vous, ou chez vous mais sans effraction ;
  • le cambriolage : un cambriolage correspond à vol ou à une tentative de vol avec effraction, il s'effectue quand vous n'êtes pas à votre domicile ou la nuit (introduction clandestine) ;
  • le vandalisme : il désigne un acte gratuit de dégradation volontaire de votre logement, mais sans objectif de voler le moindre objet.

L'assurance spécifie ensuite dans le détail le type de vol ou de cambriolage couverts. Peuvent généralement être indemnisés :

  • le vol par effraction d'une porte ou fenêtre (cambriolage), ou par escalade du logement ;
  • le vol commis avec menaces, violences, meurtre ou tentative de meurtre ;
  • le vol réalisé grâce à l'usage de fausses clés ;
  • le vol perpétré par une personne salariés par l'assuré (jardinier, femme de ménage, coach, etc.).

Assurance vol : quels biens sont couverts ?

Différents biens peuvent faire l'objet d'une indemnisation suite à un vol :

  • Les objets mobiliers volés : meubles, vêtements, appareils électro-ménagers, télévision, objets hi-fi, matériel informatique et photographique, etc. ;
  • Les objets de valeur : bijoux, mobilier de luxe, livres anciens, objets d'arts, pierres, statues, etc. ;
  • Les biens immobiliers : selon les contrats, la dégradation des rideaux, lits, fauteuils et autres peut être indemnisée ;
  • Les équipements dégradés par l'effraction : serrures, porte, fenêtre, etc, peuvent être intégrées aux frais de remise en état du logement. Il s'agit alors d'actes de vandalisme perpétrés dans le cadre d'un cambriolage.

Assurance habitation : les exclusions de la garantie vol

Les exclusions de garantie varient d'un contrat à l'autre, mais aussi selon les assureurs. Pour cette raison, il est vivement conseillé de lire les détails de votre police d'assurance avant de souscrire. Toutefois, vous pouvez être presque sûr que l'assurance ne prendra pas en charge le vol des biens suivants :

  • Le vol des animaux de compagnie ;
  • Le vol des véhicules, notamment les voitures et deux-roues (dont le vol peut être couvert par l'assurance auto ou moto) ;
  • Les objets de grande valeur ou bijoux qui vous sont prêtés ou loués.

Certains types de vols sont également généralement exclus de la garantie :

  • Les vols sans effraction commis grâce à une clé laissée en évidence ;
  • Le vol des biens laissés hors du logement, par exemple dans le jardin ;
  • Les vols commis dans parties communes d'un immeuble ;
  • Les vols à répétition, qui pourraient laisser croire à une fraude à l'assurance ;

L'assurance habitation couvre-t-elle le vol d'un téléphone ?

Votre assurance habitation peut couvrir les biens volés chez vous, mais aussi hors de votre domicile. Cette couverture demande néanmoins de souscrire une option spécifique, souvent appelée « vol à l'extérieur du domicile ». Elle permet notamment de couvrir les vols d'objets de valeur (smartphone, appareils photos, etc.) commis dans la rue ou dans tout autre espace public. 

Comment être indemnisé en cas de vol ou de cambriolage ?

Que faut-il faire après un cambriolage ?

Si vous êtes victime d'un cambriolage, il faut contacter immédiatement la police pour qu'ils interviennent rapidement. Il est conseillé de ne rien toucher chez soi au cas où le cambrioleur ait laissé des indices.

L'étape suivante est le dépôt de plainte (au commissariat de police ou à la gendarmerie), à la suite duquel vous pouvez contacter votre assureur. C'est le moment de vérifier si le type de vol que vous avez subi et les biens dérobés sont bien couverts par votre contrat.

Si c'est bien le cas, commence ensuite l'inventaire du vol et des dégradations : il faut rassembler le maximum de documents (factures, garanties, photographies, vidéos, etc.) prouvant la valeur des biens disparus et que vous en êtes bien le propriétaire. Il faut également conserver les factures de réparation (par exemple d'une serrure ou d'une vitre) pour être remboursé si ce dommage est prévu au contrat.

Déclaration de vol à l'assurance : les documents à joindre

Une fois les éléments rassemblés, vous pouvez préparer votre déclaration à envoyer par courrier recommandé à votre assureur (à noter toutefois que certaines nouvelles néoassurances digitales permettent d'effectuer les déclarations de vol directement depuis son smartphone). La lettre doit être envoyé dans les deux jours ouvrés qui suivent le sinistre, et contenir :

  • Une liste de vos pertes matérielles, avec la valeur des objets et leur année d'achat ;
  • Les photocopies des pièces justificatives permettant de prouver la valeur et l'année d'achat (factures, attestations, garanties, relevés bancaires, etc.) ;
  • La photocopie du récépissé de votre plainte ;
  • N'oubliez pas de préciser sur une lettre votre nom, prénom, adresse et votre numéro de contrat ;
  • Enfin, si vous possédez un système d'alarme ou de surveillance, vous pouvez joindre une lettre de la société de gestion qui atteste que le dispositif de sécurité a bien fonctionné.

Prévenir le risque de vols et cambriolage : quelques prérequis pour être indemnisé

Posséder une assurance multirisque habitation permet au souscripteur de bénéficier d’une indemnisation lorsque se produit le risque assuré.

Toutefois, il ne faut pas négliger la sécurité du logement à assurer et les moyens de protection. Ainsi, des mesures de sécurisation du logement doivent être mises en place, telles que les systèmes de surveillance (installation de caméras de surveillance) les systèmes d’alarme, ou des équipements de protection (porte blindée, volets résistants, etc.).

A noter que si le dispositif de sécurité mis en place dans le logement assuré est dépassé, défectueux ou obsolète, l’assureur peut refuser le versement de l’indemnisation.

Assurance vol habitation : comment se passe le remboursement ?

Après étude de votre déclaration, la société d'assurance peut vous rembourser selon deux modes d'indemnisation (tout dépend du contrat que vous avez souscrit) :

  • Le remboursement à la valeur d'usage : l'assureur prend en compte la valeur du bien le jour du vol. Il applique donc une déduction pour la vétusté du bien depuis son achat, selon son âge et l'obsolescence de ce type de bien. Avec le remboursement à valeur d'usage il ne faut donc pas s'attendre à être indemnisé à hauteur de la valeur du bien neuf.
  • Le remboursement à la valeur à neuf : l'assureur prend en compte la valeur du bien le jour de son achat. Peu importe s'il son état s'est dégradé depuis, vous êtes remboursé sans coefficient de vétusté, à hauteur de ce que vous aviez payé le jour de l'achat (soit le montant indiqué sur la facture).

Deux cas particuliers sont à relever : les biens volés qui vous ont été prêtés ou que vous avez loués peuvent faire l'objet d'un remboursement, mais généralement à une faible hauteur. Pour les objets de valeur, le coefficient de vétusté ne s'applique, car il s'agit de biens qui prennent de la valeur avec le temps. La société d'assurance en tiendra compte.

Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation contre le vol

Pour trouver une garantie vol qui corresponde à vos besoins à votre logement, le plus simple est de passer par un comparateur d'assurances habitation en ligne. En quelques minutes vous obtiendrez des devis gratuits d'assureurs, avec les tarifs et le détail des garanties. Grâce aux informations précédentes, vous aurez tous les éléments en main pour choisir la meilleure formule.

L'assurance habitation est-elle obligatoire ?

L'assurance n'est légalement obligatoire que pour les locataires. Mais ces derniers ne sont pas pour autant assurés contre les cambriolages s'ils n'ont pas souscrit la garantie vol ou une MRH. Les propriétaires n'ont eux aucune obligation d'assurer le bien immobilier dans lequel ils vivent. En revanche, s'ils louent un logement, l'assurance Propriétaire non-occupant (PNO) est obligatoire au sein d'une copropriété, et demeure très vivement recommandée quoiqu'il arrive. Elle permet notamment pour couvrir les éventuels biens présents dans la location et qui appartiennent au propriétaire.

FAQ assurance vol habitation

  • Est-ce que l'assurance habitation couvre le vol ?

    L'assurance habitation peut couvrir le vol. Cette garantie (qui couvre le vol, le cambriolage et les actes de vandalisme causés à votre logement) est généralement incluse dans les contrats MRH (Multirisque habitation).

  • L'assurance habitation peut couvrir les vols commis à votre domicile, mais aussi hors de chez vous. Pour cela, il faut souscrire une option spécifique : la garantie vol à l’extérieur du domicile.

  • Votre assurance habitation peut vous couvrir en cas de vol dans la rue, si vous avez souscrit les garanties adéquates ou une formule haut de gamme. Les vols commis dans la rue, dans les transports en commun peuvent alors être pris en charge, mais le plus souvent uniquement s'ils sont commis avec agression ou violence sur la personne. Il est aussi possible de couvrir contre le vol des objets en particulier (smartphone, appareil photo, etc.) grâce à une assurance affinitaire.

  • Pour être couvert en cas de cambriolage, il faut avoir souscrit une assurance multirisque habitation (MRH), ou la garantie vol au sein d'une assurance habitation. Il est alors possible d'être remboursé des biens volés, mais aussi pour les dégradations subies.

  • Pour être remboursé suite à un cambriolage, il faut au préalable porter plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. Il faut ensuite lister l'ensemble des biens volés et joindre à l'assureur les documents prouvant que vous en êtes bien le propriétaire et attestant de leur valeur (facture, garantie, tickets de caisse, etc.)

  • En cas de tentative d'effraction, il faut d'abord joindre la police et déposer plainte. Il est conseillé également de contacter un serrurier ou un autre professionnel de la sécurité des logements. Enfin, si vous êtes couvert pour les tentatives d'effraction, vous pouvez déclarer le sinistre à votre assureur pour être indemnisé.

  • Dans le cadre d'un vol, la facture est le document qui permet la meilleure indemnisation de la part de l'assureur. En son absence, il reste toujours possible de prouver la valeur du bien avec d'autres documents : tickets de caisse, certificats de garantie, photographies, etc.

  • Les bijoux sont remboursés en tant qu'objets de valeur. Il est conseillé de les faire expertiser afin de pouvoir attester de leur valeur en cas de vol, pour être mieux indemnisé. La conservation des factures est également un plus. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES