Le remboursement des cotisations d'une assurance de prêt

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Le remboursement des cotisations d'une assurance de prêt

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Le remboursement des cotisations d'une assurance de prêt

|
Consultations : 1229
Commentaires : 0
Assurance-crédit : choisissez la bonne formule
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier, il est indispensable de souscrire une assurance-crédit proposée par une banque ou un autre organisme prêteur. Cette assurance couvre les risques de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Ce contrat permet à l’emprunteur d’honorer le paiement de ses mensualités et de ne laisser aucune dette en cas de décès. 

Le calcul de la cotisation 

Deux sortes de calcul peuvent être établies pour évaluer votre cotisation mensuelle : le calcul à partir du capital initial et celui à partir du capital restant dû.

La première méthode de calcul est assez facile car le montant de votre cotisation reste constant pendant toute la durée de la période de remboursement. Le taux de cotisation varie entre 0,18 % et 0,45 % du montant total de votre prêt. Ce type de calcul est facile à suivre et pourrait également vous être indispensable si vous envisagez de réaliser un remboursement anticipé.

Pour le calcul à partir du capital restant dû, le montant de votre cotisation varie proportionnellement au capital restant dû. Donc, votre cotisation évolue à la baisse pendant la période de remboursement. Le taux de cotisation mensuelle représente de 0,50 % à 0,70 % du capital restant. Cette méthode de calcul vous permet d’économiser de l’argent par rapport au calcul à partir du capital initial.

En général, la valeur mensuelle de votre cotisation dépend du montant de votre prêt. Plus la somme est élevée, plus votre cotisation sera conséquente.

Le remboursement des primes

Les primes de l’assurance-crédit sont remboursables et il est important de négocier les termes du contrat pour pouvoir en bénéficier.

Il est préférable de rembourser le crédit en anticipant le versement des mensualités. L’emprunteur peut rembourser en partie ou en totalité le montant restant de son crédit et réduire l’échéance s’il effectue le paiement intégral de ses dettes.

Le montant minimum d’un remboursement anticipé partiel est fixé suivant les conditions de prêt à un seuil supérieur à 10 % du capital emprunté.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction