Les responsabilités du locataire en cas d'incendie

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Les responsabilités du locataire en cas d'incendie

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Les responsabilités du locataire en cas d'incendie

|
Consultations : 1042
Commentaires : 0
Assurance habitation, incendie et responsabilités
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

En cas d’incendie, tout personne qui a la qualité de locataire d’un logement peut être responsable des dégâts causés et devoir en assurer la réparation. C’est pour permettre d’affronter les conséquences d’un sinistre que toute location d’une maison ou d’un appartement doit être couverte par une assurance habitation.

Les devoirs du locataire

En cas d’incendie survenant dans la maison mise en location, le locataire reste le premier responsable vis-à-vis du propriétaire, même s’il n’y a pas mis le feu intentionnellement.

Il doit alors rembourser le propriétaire en lui versant une somme qui pourra aider ce dernier à remettre en état le logement.

Si le locataire de la maison n’a pas souscrit une bonne assurance habitation - a minima la garantie des risques locatifs - il sera dans l’obligation de prendre en charge les conséquences financières du sinistre.

Si le locataire est bien assuré, c’est sa compagnie d’assurances qui prendra en charge les conséquences, notamment financières, du sinistre.

La responsabilité du locataire envers les voisins

Si des logements voisins prennent feu à cause de l’incendie qui a commencé dans le logement loué et si le locataire est assuré, sa compagnie d’assurances se chargera d’indemniser les voisins sinistrés.

Bien sûr, toutes les charges doivent être payées par le locataire s’il n’a pas d’assurance habitation.

Comment prouver que le locataire n’est pas responsable ?

Plusieurs cas peuvent exonérer le locataire de toute responsabilité en cas d’incendie. Par exemple, s’il est prouvé que le feu a commencé à cause d’une installation électrique défectueuse ou encore à cause de la foudre, le locataire ne sera pas reconnu responsable du sinistre et de ses conséquences.

De même, il ne sera pas considéré responsable du sinistre si l’incendie a commencé dans une maison voisine.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction