• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Location saisonnière : quelles options en assurance ?

Publié par le

Au cours d’un séjour dans une location saisonnière, un sinistre peut se produire. Il vaut donc mieux posséder une assurance habitation. À l’instant où le propriétaire prend l’initiative de s’assurer, il doit veiller à faire le bon choix et, pour ce faire, il peut utiliser un comparateur d’assurances. Explications.

Quelle formule d’assurance ?

Avant de réaliser une réservation pour une location saisonnière, il est recommandé de s’informer sur l'assurance habitation. Le propriétaire doit a priori avertir l’assureur de son intention de louer son bien immobilier de manière temporaire.

Par exemple, avec une assurance multirisque habitation, le propriétaire pourra être couvert au titre de la responsabilité civile.

Le propriétaire peut bénéficier aussi d’une garantie dite de « recours des voisins et des tiers » qui couvrira les locataires de passage en cas de dégâts matériels.

La clause de renonciation à recours

Quand le logement de vacances demeure couvert tout au long de l'année par le biais d’une assurance habitation, le propriétaire reste assuré dans le cas d’un incendie ou d’une inondation par exemple.

Afin d’être correctement garanti, le locataire temporaire doit vérifier la présence dans le contrat de la clause de renonciation à recours. Cela signifie que le propriétaire renonce à entamer une action contre le locataire, suite à un incendie ou à une inondation. Et, en l’absence d’une telle clause, il est recommandé de se couvrir à titre individuel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES