Logement : quid de la caution, du garant et du dépôt de garantie

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Logement : quid de la caution, du garant et du dépôt de garantie

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Logement : quid de la caution, du garant et du dépôt de garantie

|
Consultations : 832
Commentaires : 0
Siganture du bail : qui est le garant, qu'est ce que la caution, qu'est ce que le dépôt de garantie ?
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Au moment de louer un logement, on vous demande souvent une caution, un garant et un dépôt de garantie. Quelle est la différence entre ces notions ? Le point.

Qu’est-ce que le dépôt de garantie ?

Le dépôt de garantie est une couverture pour le bailleur, en cas de loyer impayé ou des charges locatives par le locataire.

Le dépôt de garantie est plafonné : il ne peut dépasser un mois de loyer hors charge. Il est fixe pour un bail donné et doit être payé en une seule fois au moment de la signature du bail.

Le dépôt de garantie se récupère dans un délai de 2 mois après l’état des  lieux de sortie et la remise des clefs du logement. Dans le cas d’un besoin de remise en état du logement, le dépôt de garantie peut être ponctionné pour assurer les réparations.

Caution Vs garant ?

Quand une personne se porte caution, elle devient le garant du locataire. En toute connaissance de cause (type d’engagement, montant du loyer, etc.).

Il existe deux types de cautions : simple et solidaire.
La caution simple, en cas de défaillance dans le paiement des loyers, le bailleur s’adresse d’abord au locataire puis au garant.

La caution solidaire permet au bailleur de mettre en demeure la personne qui s’est portée caution. Le bailleur doit prévenir dès le premier défaut de paiement.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction