Loi Lagarde : quels avantages en assurance crédit ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Loi Lagarde : quels avantages en assurance crédit ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Loi Lagarde : quels avantages en assurance crédit ?

|
Consultations : 857
Commentaires : 0
Assurance emprunteur : ce qui a changé avec la loi Lagarde
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

La loi Lagarde vise à faciliter le choix de la bonne assurance crédit pour les personnes qui contractent un emprunt pour la réalisation de leur projet immobilier. Elle vise à favoriser la concurrence entre les différents acteurs du secteur pour permettre à l’emprunteur de trouver une assurance crédit à tarif attractif.

Pourquoi une assurance crédit ?

Lorsqu’il est question d’acheter ou de faire construire un bien immobilier, il est indispensable de contracter un prêt auprès d’un établissement bancaire et de souscrire une bonne assurance crédit. En effet, même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale, les banques ont pris l’habitude de subordonner l’octroi du prêt à la souscription d’une telle assurance.

En pratique, les établissements bancaires avaient pris l’habitude de mettre en avant leurs propres offres d’assurance crédit et d’inciter les emprunteurs à les souscrire.

Ainsi, l’emprunteur se voyait priver de la possibilité de faire jouer la concurrence pour la souscription d’une assurance crédit plus conforme à ses besoins, à son profil ou à son budget.

La Loi Lagarde et ses avantages

Depuis septembre 2010, la loi Lagarde a réformé l’assurance emprunteur. Désormais, chaque assuré peut choisir l’assurance qui lui convient le mieux.

Cependant, une condition fondamentale régit l’application de la Loi Lagarde : le niveau de garantie de l’offre choisie par l’emprunteur doit être semblable à celui de l’assurance proposée par l’établissement bancaire.

D’ailleurs, la banque est tenue d’informer l’assuré de cette possibilité qui lui est offerte de choisir l’assurance qui lui sied en vertu de l’application de la loi Lagarde. Toutefois, force est de constater que ladite loi reste méconnue et il arrive que certaines banques ne jouent pas le jeu de la transparence.

Et la loi Hamon ?

Face à ces faiblesses de la loi Lagarde, voici la loi Hamon. Applicables depuis le 26 juillet dernier, ses dispositions relatives à l’assurance crédit permettent à l’assuré de bénéficier d’une année de réflexion pour changer de couverture en cours de prêt sans que la banque ne puisse opposer un refus.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction