Lutter contre l'ivresse au volant

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Lutter contre l'ivresse au volant

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Lutter contre l'ivresse au volant

|
Consultations : 572
Commentaires : 0
alcool et drogue au volant
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

La conduite en état d’ivresse est un risque difficile à gérer en matière de sécurité routière. Cependant, les pouvoirs publics ne baissent pas les bras et demandent souvent la collaboration des acteurs de l’assurance auto pour une efficacité accrue. Cette lutte contre l’ivresse au volant s’est notamment traduite par l’édiction de mesures rigoureuses visant à décourager les personnes d’enfreindre l’interdiction de la conduite en état d’ébriété.

Le renforcement des sanctions

Les sanctions prononcées contre le conducteur ivre sont nombreuses, et elles diffèrent en fonction de la gravité des dommages occasionnés en cas d’accident.

Le conducteur ivre ayant provoqué un accident corporel grave peut être condamné à une peine d’emprisonnement de 5 ans, au paiement d’une amende de 75 000 euros, à la suspension ou à l’annulation du permis de conduire ainsi qu’à la confiscation de son véhicule.

Par ailleurs, l’emprisonnement peut atteindre 7 ans et l’amende 100 000 euros, lorsque l’accident a entraîné la mort de l’une des personnes impliquées.

À noter que l’ivresse au volant constitue une circonstance aggravante en cas d’accident et elle fait généralement figure d’exclusion de garantie.

Le recours à l’éthylotest

L’usage de l’éthylotest est une mesure préventive qui vise à réduire les cas de conduite en état d’ivresse, et par la même occasion le risque d’accident.

Effectivement, l’éthylotest permet au conducteur de mesurer son taux d’alcoolémie avant de prendre le volant, afin de vérifier s’il ne dépasse pas la limite autorisée par la loi.

Logiquement, les acteurs de l’assurance auto recommandent de toujours avoir avec soi un éthylotest dans sa boîte à gants lorsque l’on prend la route au volant de son véhicule.

Autre obligation légale : l’assurance. En effet, tout véhicule terrestre à moteur (VTM) qui souhaite emprunteur le réseau routier national doit être assuré. Ainsi, une fois votre permis obtenu, n’oubliez pas de souscrire une bonne assurance auto pour conduire tranquille sur les routes.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction