Mieux comprendre l'assurance vie

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Mieux comprendre l'assurance vie

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Mieux comprendre l'assurance vie

|
Consultations : 907
Commentaires : 0
Être incollable sur l'assurance vie !
Simulation gratuite d'assurance vie : Choisissez votre assurance vie

L’assurance vie est un monde à part qui utilise son propre langage. Pour comprendre son fonctionnement, les détenteurs de tel contrat devront connaitre ce langage. Voici quelques termes indispensables pour maitriser le langage « assurance vie » !

Les termes les plus utilisées

Quand on parle d’assurance vie on parle d’acceptation du contrat. C’est par cet acte que le bénéficiaire accepte de recevoir le capital en compte au décès de l’assuré. Avant décembre 2007, une fois que le bénéficiaire « acceptait » le contrat, l’assuré ne pouvait plus changer la clause bénéficiaire et encore moins procéder à des retraits sans l’accord du bénéficiaire.

Désormais, l’acceptation se fait uniquement avec l’accord de l’assuré.

Il y a également ce que l’on appelle les assurances vie, fonds en euros (monosupport) et les contrats en  unités de compte. Le premier est composé d’un fond unique et investi dans les obligations. Le capital investi dans ce contrat est garanti ce qui fait de ce contrat, le moins risqué du marché. Il propose néanmoins un rendement minimal.

Le second contrat, appelé également multisupports puisqu’il se compose de plusieurs fonds. La majorité des fonds investi n’est pas garantie, le rendement est satisfaisant, mais il ne propose pas d’effet de cliquet. Il y a également l’arbitrage qui est une opération consistant à transférer l’épargne d’un support vers un autre. Cette démarche est généralement facturée de manière forfaitaire ou proportionnellement en fonction de la valeur du support.

Qu’est-ce que le rachat d'assurance vie ?

Les contrats d’assurance vie présentent un tableau qui fixe les modalités et les valeurs de rachat. Le rachat permet aux souscripteurs de se retirer prématurément de leur contrat. C’est par cette démarche que le titulaire du contrat pourra prendre connaissance de la valeur de ses revenus, il n’aura qu’à faire un calcul financier par le taux de distribution ou par le montant des revenus distribués par le fournisseur du contrat.

Avant de réaliser un rachat, il convient de vérifier certains points parmi ces points figure l’imposition fiscale. Il faut savoir qu’un contrat d’assurance vie est généralement avantageux au niveau fiscal qu’à partir de sa huitième année. Un rachat ne doit donc pas se faire de manière précipitée.

Il est également prudent de vérifier la valeur de rachat minimale. C’est la somme reçue par l’épargnant souhaitant retirer entièrement son épargne. Cette somme est communiquée tous les ans par l’assureur si le montant de l’épargne atteint un minimum de 2 000 €.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction