Mon assureur a résilié mon contrat : et après ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Mon assureur a résilié mon contrat : et après ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Mon assureur a résilié mon contrat : et après ?

|
Note :
Consultations : 1345
Commentaires : 5
Retrouver une assurance après résiliation par l?assureur
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

De nombreux internautes entrent en contact avec nous pour nous demander conseil après une résiliation à l’initiative de leur compagnie d’assurance. Ils rencontrent des difficultés pour se réassurer. Voici quelques astuces pour retrouver facilement une nouvelle assurance auto pas chère (mais ça fonctionne aussi pour l’assurance habitation, moto, etc.) !

Pour quelles raisons l’assureur peut-il résilier une assurance ?

Et oui, comme vous, l’assureur peut également décider de résilier l’assurance d’un de ses clients. Il existe d’ailleurs plusieurs raisons qui poussent une compagnie d’assurance à se séparer d’un assuré :

  • Non-paiement de la prime d’assurance
  • Cumul de 3 accidents, responsables ou non
  • Incident de permis (excès de vitesse, alcool au volant, etc.)

Ces situations transforment un assuré en clients à risques pour l’assureur. Chaque année, les compagnies d’assurance vérifient leur portefeuille de clients et en profite pour faire le tri : elles gardent les bons clients et se séparent de ceux dits « à risques ». 

Dans cette situation, l’assuré résilié va avoir du mal à s’assurer de nouveau car les autres assureurs le considèreront également comme un assuré à risques. Soit les assureurs refuseront de le couvrir, soit ils lui feront payer le prix fort. Mais comment faire pour se réassurer pour les assurances obligatoires comme l’assurance voiture par exemple ?

Retrouver une assurance après résiliation par l’assureur

  • Se tourner vers le Bureau central de tarification (BCT)

D’une aide très précieuse, le bureau central de tarification (BCT) peut contraindre un assureur de vous couvrir, même si vous êtes considéré comme un assuré à risques. Le BCT est indépendant et peut effectivement obliger un assureur à vous couvrir (seulement pour la responsabilité civile, la couverture minimum obligatoire). Pour ce faire, vous devez faire 3 demandes de devis auprès de 3 assureurs (en faisant une comparaison d’assurances par exemple). Le BCT optera pour la proposition la plus intéressante, pourra revoir le montant de la prime et imposera à l’assureur de vous couvrir.

Tous les assurés « virés » par leur assureur peuvent en bénéficier, tout en restant maître du choix de l’assureur. Si la prime d’assurance RC risque d’être un peu plus élevée que pour un contrat RC traditionnel, elle restera moins chère que via une assurance malus.

En revanche, il y a des inconvénients à cette solution : les démarches sont longues (2 à 3 mois avant d’être réassuré) et fastidieuses. Et bien sûr, si vous avez une voiture récente, vous ne pourrez être assuré qu’au tiers, ce qui est souvent insuffisant. Enfin, dans ces conditions, l’assurance n’est valable qu’une seule année : si le nouvel assuré décide de se séparer de vous au bout de l’année de couverture, il faudra tout recommencer.

  • Faire appel à une compagnie spécial malussé

Plus rapide que le BCT, il existe des compagnies spécialisées dans la couverture des assurés dits à risques, ou malussés. L’avantage principal consiste à pouvoir souscrire une assurance très rapidement, idéale pour l’assurance auto qui est obligatoire. Contrairement au BCT, l’assuré peut opter pour tout type de couverture : assurance au tiers ou tous risques.

En revanche, le montant de la prime sera très élevé, même pour le simple tiers.

Vous n’avez plus qu’à vous tenir à carreaux pour espérer retrouver le circuit d’assurance classique. Evitez les sinistres, même non responsable, pas d’excès de vitesse, etc. L’idée étant de retrouver le plus rapidement possible le bonus nécessaire à prouver que vous êtes un assuré classique.

 

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
5 réactions


donc en fin de compte on paye une assurances pour rien puisqu il ne faut pas avoir d accident je ne trouve pas cela normal a ce moment la elle sert a quoi l assurance.

Les assureurs a de rares exceptions près sont des entreprises de spéculation et d'escroqueries notoires. Ils veulent que les bénéfices n'accepte aucun risque plus de soixante pour cent des primes collectées sont affectés aux frais de services de salaires et d'expertises. Il ne reste plus d'argent pour financer les sinistres et ils font appel notamment en France à l'état pour indemniser les victimes qui après la dépense tente de récupérer l'argent sous forme de taxes incérées dans les futures primes. Et je ne vous parle pas des petits arrangements pour récupérer de l'argent auprès des professionnels prestataires de service dépendant c'est une honte

Je reprends mes contacts avec vous après 3 semaines d'absence.

RESILIE APRES 2 SINISTRES EN 13 MOIS,COMMENT PUIJES TROUVER UNE NOUVEELE ASSURANCE AUTO?


Bonjour,

Pour trouver une nouvelle assurance auto, nous vous invitons à remplir le formulaire suivant : https://www.assurland.com/assurance-auto.html

Bien entendu, il s'agit d'un service gratuit et sans engagement.

Si vous ne parvenez pas à trouver un contrat auto parce qu'aucun assureur ne souhaite vous couvrir, adressez-vous au Bureau Central de Tarification (BCT).

Bonne journée.