Noël : gare aux décorations du sapin

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Noël : gare aux décorations du sapin

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Noël : gare aux décorations du sapin

|
Consultations : 743
Commentaires : 0
Noël : faites attention aux décorations du sapin
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Cette année encore, vous avez vu les choses en grand pour Noël : des bons plats pour vos invités, de jolis cadeaux pour les petits et les grands mais aussi et surtout un sapin qui brille de mille feux. Si tout sapin qui se respecte doit être décoré pour célébrer Noël, veillez à faire preuve de vigilance. En effet, ces décorations peuvent être à l’origine d’accidents domestiques.

Choisissez le bon sapin

Chaque année, ce sont plus de 6 millions de sapins de Noël qui sont vendus dans l’Hexagone. Malheureusement, un accident est vite arrivé et le réveillon peut vite se transformer en soirée cauchemardesque.

Au centre de la soirée, le sapin réclame des attentions différentes selon qu’il est naturel ou artificiel. Dans le premier cas, il faut régulièrement pulvériser de l’eau sur les branches pour éviter qu’il ne se dessèche trop vite et qu’il ne devienne trop sensible au feu. Veillez aussi à humidifier son pied.

Si votre sapin est artificiel, vérifiez au moment de l’acheter qu’il est non inflammable et évitez de l’utiliser plus de trois Noël de suite. Bien entendu, artificiel ou naturel, votre sapin ne doit pas se trouver près d’une source de chaleur ni devant une sortie.

Les bonnes boules de Noël

Viennent ensuite les incontournables boules de Noël. Parmi toutes les variétés existantes, vous avez jeté votre dévolu sur des boules en verre.

S’il est vrai que ces décorations ne manquent pas de charme, n’oubliez pas qu’elles brillent par leur fragilité, surtout si des enfants vous aident à décorer le sapin de Noël. Si une boule en verre vient à se briser, il se peut qu’elle provoque des coupures aux mains et aux pieds. Pire, des débris de verre peuvent être ingérés et causer des blessures à l’appareil digestif.

C’est pourquoi il peut s’avérer plus prudent de préférer les boules incassables plutôt que les boules de Noël en verre.

Ne vous trompez pas de guirlandes

Cette année, vous avez opté pour la guirlande électrique. Avant de vous décider et de passer à la caisse, vérifiez bien qu’elle arbore le sigle Norme Française (NF).

Une fois la guirlande électrique disposée sur votre sapin de Noël, veillez à ce qu’elle ne reste pas brancher trop longtemps et n’oubliez pas de l’éteindre dès que vous avez quitté la pièce car il faut moins d’une minute pour qu’un incendie se déclare.

Si vous êtes plutôt guirlandes « perle frosty », en plastique et en Polychlorure de vinyle (PVC), vérifiez leur état et, si elles perdent des brins, ramassez-les car, une fois avalés, ils peuvent se coller au fond de la gorge, gêner la déglutition et compliquer la respiration.

Le gui et le houx

Faisant partie de la décoration traditionnelle de Noël, le gui et le houx sont disposés dans les maisons. Si vous avez décidé d’en mettre chez vous, faites attention car leurs baies rouges sont toxiques.

En cas d’ingestion, elles peuvent provoquer vomissements, douleurs abdominales, diarrhées et même convulsions. C’est pourquoi mieux vaut y renoncer en présence d’enfants et, si le pire devait se produire, contactez le centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV).

Pour tous les sinistres en lien avec votre logement, c’est une bonne assurance habitation qu’il faut posséder. D’ailleurs, si vous êtes l’heureux locataire d’un logement, notez qu’il s’agit d’une obligation légale à respecter. A défaut, vous risquez la résiliation pure et simple de votre bail.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction