Organisez vos vacances en auto électrique

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Organisez vos vacances en auto électrique

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Organisez vos vacances en auto électrique

|
Consultations : 506
Commentaires : 0
Veillez à préparer vos vacances en voiture électrique
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Contrairement à la voiture « classique », l’automobile électrique nécessite quelques mesures de précaution pour voyager tranquillement avec elle. Déterminer la consommation nominale du véhicule lorsqu’elle est en marche fait partie de ces mesures. Cela permet d’éviter des surconsommations inutiles et de garantir l’autonomie de la voiture électrique.

Une consommation définie par des professionnels

Pour connaître la consommation nominale d’une voiture électrique, il faut faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine.

EPA Environmental Protection Agency (USA) est une agence dont la spécialité consiste à établir la consommation de la voiture électrique à partir de cinq cycles d’usage. TESLA Motors et NEDC- New European Driving Cycle sont également des experts en la matière.

Pour déterminer la consommation, la longueur du trajet, la température, le niveau du vent, les dénivellations sur la route ou encore la charge supportée par le véhicule en marche sont pris en compte. En effet, ces critères influent sur la consommation et donc l’autonomie du véhicule électrique.

Les paramètres qui font varier la consommation

Pour éviter une surconsommation, mieux vaut connaître à l’avance la charge supportée par le véhicule.

Pour une personne voyageant dans une voiture électrique, le poids des bagages ne doit pas excéder les 100 kilos. En outre, le conducteur doit aussi prendre en compte certains faits pouvant accroître le niveau de la consommation, comme les arrêts répétés sans branchement de la voiture à une prise électrique. En effet, ces petits arrêts obligent le véhicule à « se ressourcer » et donc à surconsommer.

Il en va de même pour les embouteillages qui peuvent entraîner une consommation plus importante pour le véhicule. La vitesse et le mode de conduite sont aussi à vérifier, en tenant compte du fait que plus on roule rapidement, plus la consommation augmente.

A l’instar des véhicules « traditionnels », il faut veiller à posséder une bonne assurance auto afin lorsque l’on utilise une voiture électrique. En effet, ce type d’engin n’est pas à l’abri d’un sinistre et il vaut mieux alors être convenablement couvert.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction