• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Pourquoi changer de banque devient maintenant plus facile ?

Publié par le , Mis à jour le 23/02/2017 à 17:56

La loi Macron vous aide à changer de banque

Vous souhaitez changer de banque mais vous ne voulez pas vous plonger dans ce labyrinthe administratif ? Bonne nouvelle, depuis la loi Macron sur la mobilité bancaire les choses deviennent moins compliquées !

La loi Macron du 6 février 2017 sur la mobilité bancaire

On ne change pas de banque comme de chemise. Avant le 6 février 2017, le client devait lui-même prévenir les organismes débiteurs et créditeurs comme les impôts ou l’électricité pour les informer du changement de banque. L’opération pouvait alors s’avérait délicate en cas d’oubli de certains prélèvements.

Or, depuis cette date, la loi sur la mobilité bancaire d’Emmanuel Macron est entrée en vigueur pour le plus grand plaisir des clients mais aussi de certaines banques. Grâce à celle-ci, c’est maintenant le nouvel organisme qui s’occupe des changements de domiciliation bancaire. Une manière de faire jouer la concurrence grâce à un changement simplifié de banque. Un peu comme ce qui se fait avec les opérateurs de téléphonie mobile ou même la résiliation d’assurance avec la loi Hamon.

Une bonne nouvelle pour faire jouer la concurrence ?

Cette nouvelle organisation plus pratique pour le consommateur est gratuite. Elle devrait lui permettre plus facilement d'aller voir ce qui se passe chez la concurrence. Les banques en ligne se tenaient dans les starting-blocks avant cette mesure et n'hésitent pas à lancer des promotions accrocheuses pour attirer le chaland. Ces dernières se réjouissent de cette nouvelle et espèrent voir venir dans leurs rangs des clients de banques traditionnelles souhaitant maintenant payer moins cher leurs frais bancaires. Il faut dire que les signaux sont plutôt au vert pour des organismes comme Hello Bank, Boursorama ou encore BforBank car malgré cette dématérialisation, les consommateurs sont globalement très satisfaits de ces services sur internet.

Le « mandat de mobilité » devrait permettre d'augmenter la circulation des clients entre banques mais sans pour autant provoquer un raz-de-marée. Pour le moment, ils sont 4,5% à quitter leur banque pour une autre chaque année (données fournies par le rapport d'Inès Mercereau sur la portabilité du compte bancaire de décembre 2014). Les Français sont en effet généralement fidèles à leur banque mais devraient tout de même évoluer vers les 10% suite à cette nouvelle réglementation. Ce taux est déjà celui que l’on retrouve en moyenne dans les autres pays européens.

Une mesure qui simplifie les comptes de dépôt mais pas les comptes d'épargne

Un détail qui a son importance est à préciser concernant cette nouvelle mesure sur la mobilité bancaire. La nouvelle banque simplifie ce côté administratif uniquement pour les comptes courants. Elle ne concerne donc pas les Livret A, PEL, emprunts immobiliers et autres assurances vie. Cela peut donc resserrer fortement l'envie de changer de banque si vous avez des placements durables.

Si vous souhaitez tout de même basculer tous vos comptes, vous devrez vous occuper vous-même des démarches de transfert de ces placements.

La loi Macron sur la mobilité bancaire se résume donc à ces points :

  • Votre nouvelle banque s’occupe de transférer votre compte de dépôt
  • C'est un moyen de contrer la phobie administrative
  • Une solution pour économiser sur ses frais bancaires
  • Une bonne manière de faire jouer la concurrence notamment pour les banques en ligne
  • Cela aide l'arrivée de nouveaux acteurs
  • Les transferts de vos comptes d'épargne restent à votre charge
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES