Pourquoi choisir l'assurance vie ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Pourquoi choisir l'assurance vie ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Pourquoi choisir l'assurance vie ?

|
Consultations : 575
Commentaires : 0
Quels sont les avantages d'une bonne assurance vie ?
Simulation gratuite d'assurance vie : Choisissez votre assurance vie

L’assurance vie figure en bonne place dans le cœur des Français parmi les différentes solutions d’épargne. En effet, ce contrat permet de bénéficier de quelques avantages financiers et fiscaux non négligeables. D’ailleurs, ce produit d’épargne connaît un regain de forme depuis le début de l’année 2014. Cette augmentation est due à trois principales raisons : la fiscalité, la rentabilité et les avantages successoraux dont on peut bénéficier.

Un contrat à la rentabilité appréciable

Actuellement, l’assurance vie fait partie des contrats d’épargne les plus attractifs par rapport notamment au Livret A qui peine à tenir son rang.

En effet, le Livret A a du mail à faire face à la défiscalisation qui continue de diminuer au fil des années. Dans le même temps, selon les prévisions, l’assurance vie pourrait bénéficier d’une rentabilité de 2,50 % à 2,70 % au cours de cette année.

Les contrats d’assurance vie en euros ont déjà prouvé leur efficacité l’année passée et continuent leur succès cette année. De plus, la gestion dynamique des contrats multi-supports permet un rendement de plus de 15 % brut.

Une fiscalité assez attractive

L’assurance vie bénéficie d’une fiscalité intéressante grâce à un retournement de situation qui s’est présentée dans le monde des placements entre 2012 et 2013.

Désormais, l’assurance vie propose même deux nouveaux types de contrat : l’« Euro-croissance » et le contrat « Vie-génération ».

Des avantages successoraux

Le succès de l’assurance vie depuis le début de 2014 favorise le renforcement de la fiscalité successorale établie par le gouvernement Ayrault.

Ainsi, il a été possible de diminuer l’abattement sur les droits de mutation de 159 000 à 100 000 euros par enfant.  La rente ou le capital inférieur à 152 500 euros n’entre pas dans la cadre de la succession surtout si les primes ont été cotisé avant les 70 ans de l’assuré.

Lorsqu’il est supérieur à cette somme, le capital est soumis à prélèvement. Le montant du prélèvement se calcule à l’aide de différents critères.  Les contrats de 30 500 euros avec des cotisations effectués avant les 70 ans de l’assuré sont affranchis de droit de succession. Pour les contrats ayant dépassé ce seul et signé avant le 20 novembre 2011, les cotisations versées après les 70 ans des assurés demandent un règlement des droits de succession.

Vous recherchez une bonne assurance vie pour la constitution d’un capital ou tout autre projet personnel ? Pour trouver le meilleur contrat, il est tout indiqué d’utiliser un comparateur d’assurances, cet outil permettant d’accéder à de nombreuses offres pour ne retenir que celle qui vous correspond le mieux.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction