• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Pourquoi votre prime d'assurance auto augmente-t-elle ?

Publié par le , Mis à jour le 28/06/2017 à 16:10

Assurance auto : quels critères pour le montant de la prime ?

Le calcul de la prime d’assurance auto dépend de nombreux critères. Ces derniers contribuent à faire augmenter ou baisser le prix de l’assurance. Il est donc important de connaître ces différents facteurs qui influent sur les tarifs d’assurance auto. Présentation.

Quels sont les motifs relatifs au souscripteur ?

Diverses circonstances impliquant l'assuré peuvent faire augmenter le montant de la prime d’assurance auto.

Elles concernent :

  1. Le profil personnel du souscripteur (ses antécédents au volant, sa façon de conduire, etc.)
  2. La valeur vénale du véhicule (s'il s'agit d'une voiture de luxe l'assurance sera plus coûteuse à cause par exemple des conséquences en cas de vol)
  3. La puissance de la voiture (plus une voiture est puissante plus vous avez normalement de risques de causer un accident)
  4. Son lieu de stationnement
  5. Le coefficient de bonus-malus du conducteur, etc.

La connaissance de ces différents critères permet d’apprécier et comprendre le tarif de l’assurance auto. Ainsi, il sera possible de prendre les dispositions nécessaires en adaptant les garanties souscrites afin d’influer sur le tarif de son assurance. Pratiquement, il est conseillé de recourir à un comparateur d’assurances pour trouver la meilleure assurance auto adaptée à sa situation d’automobiliste.

Les motifs qui dépendent de l’assureur

Les compagnies d’assurance peuvent décider d’opérer une augmentation de la prime d’assurance pour l’ensemble de ses assurés ou une partie seulement d’entre eux.

Un tel choix s’explique souvent par la politique commerciale de l’assureur. Ainsi, il peut appliquer une augmentation de tarif lorsque le taux des accidents routiers a subi une hausse conséquente au cours de l’année écoulée. Pour se faire, les compagnies d’assurance se basent sur les statistiques établies par la Sécurité routière.

A noter que le souscripteur dispose d’un droit de résiliation en invoquant une augmentation excessive de sa prime d’assurance auto mais la mise en œuvre de ce droit est soumise au respect des formalités contractuellement arrêtées.

Qu'est-ce que la clause majoration ?

Sachez avant de souscrire un contrat d'assurance auto que votre assureur ne peut pas augmenter vos cotisations comme bon lui semble. Pour qu'il puisse réévaluer à la hausse ce tarif, le contrat que vous avez signé doit comporter les clauses "révision des cotisations" ou "majoration".

En l'absence de cette clause et si votre assureur augmente tout de même vos cotisations, vous avez le droit de refuser et de conserver l'ancien tarif. Mais dans ce cas, l'assureur a le droit de résilier le contrat en question lors de la prochaine échéance.

Comment différencier le coût du risque et le coût du service ?

Deux points qui jouent sur le tarif de l'assurance auto sont à mettre en valeur :

  • le coût du risque
  • le coût du service

Le coût du risque est lié aux précédentes informations concernant l'assuré. Lorsqu'un assureur évalue la prime d'assurance d'un conducteur, il calcule le coût du risque en cas d'incident. En effet, si vous êtes jeune conducteur, vous avez plus de chance d'être lié à un accident à cause du manque d'expérience. En revanche, si vous avez une voiture d'occasion peu puissante, en cas d'accident ou de vol l'incident coûtera moins cher à l'assureur que si vous aviez une berline premium allemande neuve.

Le coût du service entre aussi en compte. Il est déterminé par tout ce qui entoure votre contrat. S'il a été signé en agence, votre assurance devrait être plus coûteuse que si la souscription a eu lieu en ligne. Les frais en agence sont en effet plus élevés du fait du personnel.

Enfin, il faut savoir qu'à contrat d'assurance auto équivalent, les prix peuvent fortement diverger entre les assureurs. D'où l'utilité une nouvelle fois d'utiliser un comparateur d'assurances en ligne pour trouver l'offre la moins chère.

"L’évaluation du coût du risque va diverger fortement d’un assureur à l’autre", Stanislas di Vittorio, directeur général d'Assurland.com, nous donne quelques informations sur ce sujet dans cette vidéo :

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES