Qu'est-ce qu'un risque aggravé en assurance auto ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Qu'est-ce qu'un risque aggravé en assurance auto ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Qu'est-ce qu'un risque aggravé en assurance auto ?

|
Consultations : 340
Commentaires : 0
Assurance voiture : en quoi consiste un risque aggravé ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Au moment de souscrire une assurance automobile, différentes informations doivent être communiquées par l’automobiliste désireux de s’assurer. C’est le moyen pour l’assureur de lui proposer un contrat d’assurance conforme à son profil de conducteur. S’il apparaît que cet automobiliste a eu trop de sinistres, s’est vu retiré son permis ou n’a pas payé ses primes, il représentera alors un « risque aggravé », ce qui a minima peut se traduire par un tarif d’assurance élevé. Explications.

Risque aggravé en auto : comment est-il déterminé ?

Les compagnies d’assurances ne sont pas tenues d’accepter tous les automobilistes qui souhaitent souscrire un contrat d’assurance voiture. D’ailleurs, elles filtrent les profils afin d’avoir le plus grand nombre possible de « bons » conducteurs qui présentent un risque faible.

Lors de la demande d’un devis d’assurance auto, l’assureur va procéder à un calcul qui peut aboutir à un refus d’assurance si le risque s’avère trop élevé.

Afin de mesurer le risque représenté par l’automobiliste, les assureurs utilisent différents critères, certains concernant le véhicule motorisé (modèle, utilisation, âge,…) et d’autres étant relatifs au conducteur (âge, situation familiale, permis de conduire,…). D’ailleurs, le relevé d’information constitue un outil précieux dans cette appréciation du profil de l’automobiliste.

Risque aggravé en auto : quelles circonstances ?

En pratique, le risque aggravé en assurance auto a trait à différentes situations. On peut évoquer pêle-mêle :

  • Le non-paiement des cotisations d’assurance automobile ;
  • Un malus trop important ;
  • De graves infractions au Code de la route (conduite en état d’ébriété, conduite sous l’emprise de stupéfiants, délit de fuite, excès de vitesse,…) ;
  • Des sinistres trop fréquents ;
  • La fausse déclaration lors de la souscription ou lors d’un sinistre.

Si le risque s’aggrave pendant l’exécution du contrat d’assurance voiture, c’est-à-dire une fois qu’il a été souscrit, l’assureur peut décider à tout moment de procéder à sa résiliation. Toutefois, en de telles circonstances, il doit motiver sa décision de résilier et procéder au remboursement des primes trop perçues.

Risque aggravé en auto : comment retrouver une assurance ?

Comme l’assurance auto est obligatoire, l’automobiliste doit trouver un contrat d’assurance voiture, et ce, même si son profil présente un risque aggravé.

D’ailleurs, si aucun assureur ne veut le prendre en charge en raison de ce risque aggravé d’assurance automobile, le conducteur peut se tourner vers le Bureau central de tarification (BCT) qui peut obliger l’assureur à couvrir l’intéressé au moins au titre de l’assurance voiture au tiers.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction