Informations pratiques sur l'assurance

Qu'est-ce qu'une assurance obsèques ? Que couvre-t-elle, et à quel prix ?

Publié par le , Mis à jour le 08/01/2021 à 17:46

Souscrire un contrat d'assurance obsèques de son vivant présente un avantage non négligeable : la possibilité de préparer et financer ses funérailles, et ce, de manière sereine et apaisée. Coup de projecteur.

Qu'est-ce qu'une assurance obsèques ?

Lorsqu’un proche disparaît, nombreuses sont les familles qui doivent payer les frais liés aux funérailles, ce qui peut représenter un coût assez important. Elles doivent également accomplir certaines démarches administratives à un moment qui se prête plutôt au recueillement. L'assurance obsèques n'est donc une pas une simple « assurance enterrement », elle permet aussi de couvrir un certain nombre de frais annexes que nous détaillons plus bas.

Pour couvrir ces frais, il est donc possible de souscrire une convention obsèques de son vivant afin de constituer un capital qui peut atteindre jusqu’à 15 000 euros selon la teneur du contrat souscrit.

Qui sont les bénéficiaires d'une assurance obsèques ?

Une assurance obsèques peut être souscrite dès 45 ans et, en règle générale, jusqu'à 80 ans. À la disparition du souscripteur, le capital est intégralement versé aux bénéficiaires désignés par le défunt : à sa famille, ou directement à une société de pompes funèbres.

Un contrat d’assurance obsèques n'occasionne aucun frais de succession, car la somme versée n'est destinée qu'au paiement des frais liés aux funérailles. Si le montant du capital s'avère finalement supérieure aux frais d’obsèques, le solde restant revient à ou aux bénéficiaire(s).

Dans le cas où le bénéficiaire désigné est une société de pompes funèbres, le surplus de capital revient ensuite aux bénéficiaires de second rang (le plus souvent la famille), ou à la succession de l'assuré, si des bénéficiaires de second rang n'ont pas été désignés.

Quels sont les différents contrats d'assurance obsèques ?

Un contrat d'assurance obsèques peut être souscrit à titre individuel ou collectif : on parle alors soit d'assuré, soit d'adhérent.

Il existe également deux types différents de paiement : 

  • Le paiement à titre onéreux déclenche le versement du capital sous présentation des factures de frais d’obsèques par le ou les bénéficiaire(s) à l'assureur ou à l'institut de prévoyance.

  • Le paiement à titre gratuit permet le versement du capital directement aux bénéficiaires, qui en disposent ensuite pour régler eux-mêmes les frais d'obsèques.

Quelles prestations offre un contrat d'assurance obsèques ?

Au-delà du versement de ce capital aux proches du défunt, ce contrat d’assurance décès peut proposer différents services permettant au souscripteur d’organiser ses funérailles dans les moindres détails.

Ainsi, dans la majorité des contrats, il est possible de son vivant d’opter pour la crémation ou l’inhumation, de définir le niveau des prestations, de prévoir l’accomplissement des différentes démarches administratives, d’évoquer les soins de conservation, de choisir l’urne en cas de crémation, de décider l’envoi de faire-part et cartes de remerciements ou encore de choisir les textes et musiques pour la cérémonie…, etc.

On parle alors de contrat obsèques en « capital et prestations », qui suppose une collaboration entre l'assureur et une société de pompes funèbres.

À noter enfin qu’il est possible de modifier gratuitement la teneur de la convention obsèques pendant l’exécution du contrat et une permanence téléphonique est généralement disponible gratuitement pour recueillir vos souhaits et doléances.

Quelle est la meilleure assurance obsèques ?

Comme pour chaque contrat d'assurance, il n'y a pas a priori de moins bonne ou de meilleure formule. Tout dépend de prestations désirées et du prix que l'on est prêt à y allouer. La meilleure démarche à adopter est de demander différents devis en comparant en ligne, et d'évaluer quels contrats présentent le meilleur rapport garanties/prix.

Comment financer son assurance obsèques ?

La plupart des contrats d'assurance obsèques prévoient trois grands types de versement par l'assuré ou l'adhérent :

  • La prime unique : l'assuré ou l'adhèrent finance son assurance obsèques en une seule fois, au moyen d'un unique versement.

  • La prime viagère : l'assuré ou l'adhèrent choisit de verser une cotisation annuelle, trimestrielle ou mensuelle jusqu'à sa mort pour financer ses obsèques.

  • La prime temporaire : l'assuré ou l'adhérent décide d'un versement annuel, trimestriel ou mensuel, mais durant une période limitée dans le temps.

Combien coûte une assurance obsèques ?

C'est vous et vous seul qui décidez du coût de votre assurance obsèques : tout dépend de la somme que vous souhaitez prévoir pour vos propres funérailles.

Les Français dépensent en moyenne entre 2 500 et 4 500 euros pour l'ensemble des frais, qui comprennent généralement : la présentation du corps, le cercueil et accessoires, les frais de transport du défunt, la cérémonie, et l'inhumation ou la crémation. Pour en savoir plus, nous avons consacré un dossier au coût des funérailles.

Le prix des obsèques a tendance à augmenter depuis quelques années, et des disparités importantes existent entre les régions. Les funérailles reviennent ainsi plus chères (d'environ 25%, en moyenne) en Ile-de-France par exemple.

Après avoir décidé le capital que vous souhaitez atteindre pour financer vos obsèques, votre assureur va déterminer le prix de vos cotisations en fonction de trois critères : 

  • Votre âge au moment de la souscription : plus vous souscrivez jeune, plus vous pourrez étaler vos versements dans le temps, vous paierez donc moins à chaque échéance.

  • Le montant du capital pour lequel vous avez opté : la somme que vous prévoyez pour vos obsèques va être divisée par le nombre de mensualités, plus cette somme sera élevée, plus vos cotisations le seront aussi.

  • La durée des versements : plus cette durée est étendue, moins vos cotisations seront importantes.

Vos cotisations seront donc ajustées en fonction de ces trois critères. Généralement, une assurance obsèques à prélèvements mensuels coûte entre 20 et 50 euros par mois à l'assuré.

Comment résilier une assurance obsèques ?

La résiliation ou le rachat d'un contrat d'assurance obsèques est toujours possible, mais il faut s'assurer au préalable, avant de le signer, de la présence au contrat d'une la clause de libération, seule son inscription permet en effet de se libérer des effets de l’assurance et de récupérer tout ou partie de son capital.

La demande de résiliation doit être formulée par écrit et adressée à l’assureur par courrier recommandé avec accusé de réception. Elle doit contenir : une lettre de renonciation, une photocopie de votre pièce d'identité, votre numéro de contrat et un RIB. L'assureur dispose alors d'un délai de soixante jours à réception pour effectuer le remboursement des sommes demandées, si toutefois le contrat le prévoit bien.

Bien sûr, le plus simple pour éviter de devoir résilier son contrat d’assurance obsèques demeure encore de bien choisir son assurance au départ, en fonction de ses besoins. Pour cela, n’hésitez pas à comparer les offres en ligne, et à étudier en détail les conditions de chaque devis d'assureur.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance décès

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES