Quelle assurance choisir pour les objets d'art ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Quelle assurance choisir pour les objets d'art ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Quelle assurance choisir pour les objets d'art ?

|
Consultations : 542
Commentaires : 0
Assurance habitation et objets d'art : quelles options ?
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Lorsque l’on possède un objet d’art, il est normal de chercher une assurance pour être couvert en cas de sinistre. Normalement, tous les biens mobiliers sont couverts par les garanties incluses dans le contrat d’assurance habitation. Mais, quand le patrimoine représente une somme importante, il n’est plus possible de couvrir les biens personnels avec une assurance habitation « classique ». Heureusement, il existe plusieurs formules en fonction de la valeur des biens.

Les différentes offres existantes

En règle générale, tant que la valeur totale des œuvres d’art à assurer ne dépasse pas 3 000 euros, une bonne assurance habitation suffit.

Pour une œuvre d’art dont le montant oscille entre 3 000 et 4 000 euros, il faudra choisir une « assurance œuvre d’art » en valeur déclarée. Cette formule couvrira les biens contre tous les risques sauf les incendies, l’explosion, ou le vol sans effraction.

La troisième formule est l’« assurance œuvre d’art » en valeur agréée pour couvrir les objets de valeur de plus de 80 000 euros. A noter que la prime d’assurance pour bénéficier de cette formule est souvent conséquente mais, en contrepartie, l’assuré sera couvert pour tous les dégâts qui pourront frapper ses biens.

Les conditions de souscription

Les assurances pour les œuvres d’art ou les objets de valeur ont été spécialement conçues pour satisfaire les attentes des assurés en matière d’indemnisation.

En revanche, la souscription n’est pas accordée à tout le monde car, pour bénéficier de cette assurance, il faut posséder ou mettre en place certains moyens de sécurité imposés par l’assureur. Cela peut aller de l’installation d’une simple alarme dans la maison à la mise en place d’un dispositif de vidéosurveillance.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction