Quelle assurance habitation pour la copropriété ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Quelle assurance habitation pour la copropriété ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Quelle assurance habitation pour la copropriété ?

|
Consultations : 592
Commentaires : 0
Copropriété : choisissez la meilleure assurance habitation
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

L'assurance de copropriété protège les parties communes d’un immeuble d’habitation contre les dommages matériels qui résultent d’un sinistre. La couverture de responsabilité civile entre elle aussi en jeu, pour les préjudices aux tiers qui touchent la copropriété.

Les caractéristiques de cette assurance

A l’opposé de l'assurance habitation d'un logement personnel, l'assurance de copropriété ne résulte pas obligatoirement d’un impératif légal. C'est le règlement de copropriété, fixée au cours de la fondation de la copropriété, qui exige ou non de souscrire une assurance habitation.

Les parties communes couvertes par cette assurance en cas d’incendie, d’explosion ou de dégâts des eaux sont composées de l’escalier, de l’ascenseur et du hall d’entrée. Figurent aussi dans le contrat la toiture et les parois vitrées qui peuvent être assurées contre les catastrophes naturelles ou les dégradations comme le bris de vitres par exemple.

Quel rôle pour le mandataire ?

Pour la recherche d’une bonne assurance, les copropriétaires délèguent généralement un mandataire qui agira pour le compte de la copropriété.

Avec cette assurance, les copropriétaires jouissent d'une couverture pour les dégâts causés aux tiers dans les parties collectives. On peut citer par exemple l’intervention de la protection de responsabilité civile lorsqu’un passant se blesse suite à la chute de tuiles qui se détachent de la toiture ou si l’un des employés du nettoyage de la bâtisse chute du haut de l'escalier à cause d'une rampe en mauvais état.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction