Quelle assurance pour l'auto immobilisée ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Quelle assurance pour l'auto immobilisée ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Quelle assurance pour l'auto immobilisée ?

|
Consultations : 527
Commentaires : 0
Une assurance pour une voiture immobilisée sur un parking fermé
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Souscrire une bonne assurance auto est indispensable à qui souhaite mettre en circulation son véhicule. D’ailleurs, le Code de la route prévoit des sanctions exemplaires à l’encontre du conducteur ne disposant pas d’une assurance. Cependant, un véhicule peut parfois être immobilisé pour une durée indéterminée sur un parking ou dans un garage. Découvrez ce qu’il convient de faire dans de telles circonstances.

La couverture minimale de la responsabilité civile

L’immobilisation d’un véhicule ne soustrait nullement son propriétaire à la souscription d’une assurance auto et il doit être assuré au moins au titre de la responsabilité civile.

En effet, cette « assurance auto minimale » va permettre de couvrir tout préjudice causé aux tiers impliquant la voiture immobilisée. En pratique, le dommage peut être provoqué par l’explosion du véhicule immobilisé.

À noter que le véhicule et le conducteur sont exclus de cette garantie minimale mais elle devrait suffire puisqu’il s’agit de couvrir immobilisé et non utilisé. En effet, l’immobilisation du véhicule limite les risques auxquels sont exposés le conducteur et l’engin.

L’adaptation de l’assurance auto

La couverture du véhicule doit être adaptée à la situation d’immobilisation dans laquelle se trouve le véhicule.

Il est donc conseillé de procéder à la suppression des garanties supplémentaires qui sont devenues inutiles pour le véhicule assuré comme par exemple l’assurance qui trouve à jouer en cas de panne du véhicule ou la garantie dommage collision.

La suppression de ces garanties superflues aura pour effet de réduire considérablement le prix de l’assurance du véhicule immobilisé.

Il faut savoir qu’à titre exceptionnel, le véhicule peut être libéré de la souscription d’une assurance auto, s’il ne constitue plus aucun risque pour les tiers. Très concrètement, cela se traduit par l’enlèvement de la batterie, du carburant et par son placement sur des cales.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction