Quelles différences entre « assurances » et « mutuelles » ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Quelles différences entre « assurances » et « mutuelles » ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Quelles différences entre « assurances » et « mutuelles » ?

|
Consultations : 411
Commentaires : 0
Comment différencier « assurances » et « mutuelles » ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Lorsque vous consultez votre médecin généraliste dans le cadre du parcours de soins coordonné, vous payez 23 euros et la Sécurité sociale vous rembourse 15,10 euros. En effet, le régime général ne prend pas en charge l’intégralité des frais de santé. D’où, l’intérêt de posséder une bonne couverture santé. En pratique, l’on trouve d’un côté les compagnies d’assurances qui commercialisent des assurances et de l’autre les mutuelles qui proposent des mutuelles. Explications.

Des prestations semblables

En matière de santé, mutuelles et compagnies d’assurances proposent à leurs différents clients de bénéficier de prestations très semblables.

Ainsi, selon le contrat que vous aurez souscrit, vous pourrez bénéficier de tout ou partie des prestations suivantes :

  • un remboursement complémentaire pour la consultation de votre médecin généraliste et des spécialistes ;
  • une prise en charge complémentaire pour les différents examens et analyses pratiqués ;
  • un remboursement complémentaire pour les prestations réalisées par des professionnels paramédicaux ;
  • des forfaits pour les soins dentaires et en optique ;
  • des forfaits pour les frais en cas d’hospitalisation ;
  • des « forfaits bien-être » pour la médecine douce, la diététique ou encore les cures thermales,…etc.

Une philosophie différente

Alors que les compagnies d’assurances ont la forme de société dirigées le plus souvent par des actionnaires, les mutuelles consistent en un regroupement d’individus qui tendent à la satisfaction d’un même objectif : être assuré contre les différents aléas de la vie.

Autre différence : dans le cas des compagnies d’assurances, les assurés sont des clients. En revanche, ce sont des sociétaires dans le cas des mutuelles. Au-delà de ces différences sémantiques, les sociétaires possèdent une voix en Assemblée Générale (AG), ce qui leur permet de suivre le fonctionnement de la mutuelle.

On constate aussi qu’à l’heure de redistribuer les bénéfices, les structures mutualistes consentent des remises tarifaires à leurs sociétaires ou leur proposent de nouveaux services comme des fonds de solidarité. Les compagnies d’assurances peuvent aussi mener de telles actions mais elles ne doivent pas oublier non plus de reverser des dividendes aux actionnaires.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction