Remboursements d'une mutuelle : les droits de la femme enceinte

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Remboursements d'une mutuelle : les droits de la femme enceinte

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Remboursements d'une mutuelle : les droits de la femme enceinte

|
Consultations : 504
Commentaires : 0
De quels remboursements la femme enceinte peut-elle bénéficier ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Pour qu’une femme enceinte soit bien suivie durant sa grossesse mais aussi  après l’accouchement, il est primordial de bien comprendre ses droits. En effet, cela permet de connaître le type de remboursement à choisir pour la mutuelle par rapport aux limites de la prise en charge de la Sécurité sociale. Explications.

Ce que la Sécurité sociale couvre

Du premier à la fin du cinquième mois, tous les examens médicaux obligatoires sont remboursés à 100 % dans la limite du tarif de convention et sont affranchis de la participation forfaitaire d’un euro.

Les échographies sont prises en charge à 70 % à l’exception de la troisième qui est remboursée à 100 % ainsi que les 8 séances de préparation à l’accouchement.

À l’exception des dépassements d’honoraires, la prise en charge sera de 100 % à partir du 6e mois jusqu’au 12e jour de la naissance, que ce soit pour l’accouchement ou les examens post-natals.

Après l’arrivée du bébé, les 10 séances de rééducation post-natales ainsi que le suivi de l’enfant jusqu’à son 6e anniversaire sont aussi pris en charge.

Le choix des meilleures garanties

Nous l’avons vu, la Sécurité sociale ne prend pas en charge la totalité des remboursements en rapport avec la grossesse et l’accouchement.

Pour compléter ces frais non pris en charge par la Sécurité sociale, il est nécessaire de souscrire une mutuelle santé. Cela permet effectivement de bénéficier d’un remboursement au titre des frais restants à votre charge.

Il faut tout de même savoir que cela dépend des garanties souscrites. Ainsi, le remboursement pourrait concerner le ticket modérateur, les « frais de confort » ou encore les dépassements d’honoraires.

A noter enfin que nombre de mutuelles proposent une prime de naissance qui peut représenter plusieurs centaines d’euros.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction