Santé : quel remboursement pour la contraception ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Santé : quel remboursement pour la contraception ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Santé : quel remboursement pour la contraception ?

|
Consultations : 658
Commentaires : 0
Pensez à l'assurance santé pour les moyens de contraception non remboursés
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Dépense incontournable pour les femmes, la contraception obéit-elle à un régime particulier lorsque se pose la question de son remboursement ? Que représente le remboursement de la Sécurité sociale ? Et, qu’en est-il de celui proposé par les contrats d’assurance santé ? Explications.

La pilule

Parmi les moyens de contraception existants, la pilule est la méthode la plus utilisée par les femmes. En pratique, le remboursement des pilules contraceptives de première et deuxième génération par la Sécurité sociale représente 65 % du tarif de convention. En revanche, pour les mineures, ces pilules sont gratuites.

Le cas des mineures

Les adolescentes de 15 à 18 ans doivent obtenir une ordonnance pour bénéficier de la contraception gratuite.

A noter qu’elles peuvent toutefois avoir recours à la carte Vitale de leurs parents ou d’une attestation d’affiliation à un régime de Sécurité sociale pour obtenir les pilules deuxième et troisième génération chez le pharmacien.

Les autres moyens de contraception

S’agissant des autres méthodes de contraception, la Sécurité sociale rembourse le stérilet à hauteur de 65 % du tarif de convention, mais uniquement sur prescription. La pilule du lendemain est également remboursée à 65 % sur présentation d'une prescription médicale pour les majeurs et le remboursement est gratuit pour les mineures. Enfin, la pilule de troisième génération et les préservatifs ne sont pas remboursée par la Sécurité sociale.

Pour tous ces moyens de contraception non remboursés, avoir une mutuelle santé peut donc s’avérer assez indispensable. Son remboursement sera donc très utile si vous comptez utiliser un moyen de contraception. Ainsi, la mutuelle pourra prendre en charge tout ou partie des frais qui restent habituellement à votre charge.

A noter qu’il faut bien se renseigner avant de procéder à une souscription car les modalités de remboursement d’une mutuelle santé peuvent varier d’un contrat à un autre.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction