Santé : quelle assurance pour la chirurgie réparatrice ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Santé : quelle assurance pour la chirurgie réparatrice ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Santé : quelle assurance pour la chirurgie réparatrice ?

|
Consultations : 713
Commentaires : 0
Faut-il souscrire une assurance santé pour la chirurgie réparatrice ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Il ne faut pas confondre « chirurgie réparatrice » et « chirurgie esthétique ». En effet, la chirurgie esthétique n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie, tandis que la chirurgie réparatrice peut faire l’objet d’une prise en charge par cet organisme à hauteur de 100 % du tarif de convention, l’assurance santé permettant de compléter les frais supplémentaires.

Différencier ces deux types de chirurgie

La chirurgie esthétique consiste à esthétiser les lignes du corps ou du visage comme une intervention sur le nez, la rectification de la paupière, la liposuccion pour enlever les graisses du corps. L’assurance maladie ne prend pas en charge ce type d’intervention.

La chirurgie réparatrice consiste en la réparation du visage ou du corps suite à un accident par exemple. Les frais de l’intervention sont pris en charge par l’Assurance maladie à 100% du tarif de convention. L’assurance santé, quant à elle, prend en charge les frais annexes en rapport avec l’intervention chirurgicale : chambre individuelle…

Les interventions concernées

La chirurgie réparatrice renvoie concrètement à différentes interventions :

  • la chirurgie mammaire est prise en charge par la Sécurité sociale lorsqu’il s’agit d’une réduction d’au moins 300g par sein ;
  • la plastie abdominale est prise en charge dans le cas d’un problème de tablier abdominal touchant le pubis ;
  • les interventions sur la mâchoire sont prises en charge en cas de gêne de mastication ;
  • la rhinoplastie est prise en charge quand elle vise à régler un problème respiratoire ;…

Une bonne assurance santé permet de prend en charge les éventuels dépassements d’honoraires qui pourraient s’appliquer à l’occasion de l’une de ces interventions. Notez toutefois que certaines interventions demandent le feu vert de l’Assurance maladie qui étudie chaque dossier avant de valider l’opération. Cette étape joue un rôle crucial dans le remboursement de la Sécurité sociale et de la part de prise en charge par l’assurance santé. Enfin, pour bénéficier du remboursement de la Sécurité sociale, il faut que l’intervention se passe dans un hôpital public.

L’intérêt d’une bonne assurance

Même si le régime obligatoire prend convenablement en charge les frais liés à l’intervention dans le cas de chirurgie réparatrice, il ne peut pas être préjudiciable de posséder une assurance santé.

En effet, être assuré pour ses différents besoins en santé va permettre d’affronter certaines dépenses supplémentaires liées aux interventions comme les dépassements d’honoraires qui peuvent représenter 18 euros par jour.

En outre, selon la formule d’assurance santé, il est possible de bénéficier d’un appréciable confort pendant la durée de son séjour à l’hôpital. En effet, votre couverture santé pourra prendre en charge les « frais de confort » qui concernent la chambre individuelle, la télévision ou encore le lit séparé pour l’accompagnant.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction