Sports extrêmes : comment se faire rembourser après un accident ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Sports extrêmes : comment se faire rembourser après un accident ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Sports extrêmes : comment se faire rembourser après un accident ?

|
Consultations : 581
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Pratiquer un sport extrême est loin d’être sans risque. Même si les mordus de sensations fortes ont conscience qu’ils mettent parfois leur vie en danger, ils ne savent pas forcément comment fonctionne les remboursements en cas de chutes ou d’accidents. Petit récapitulatif.

Une offre de remboursement assez large

Les sportifs aiment parfois jouer à se faire peur. Et lorsqu’ils pratiquent des sports à risques la peur de l’accident devient alors une chose inévitable. Mais au fait, la pratique d’un sport extrême est-elle couverte par la Sécurité sociale et les mutuelles santés ? Que ceux qui se posent la question soient rassurés car la réponse est oui ! Cependant, certaines conditions peuvent parfois empêcher le remboursement, alors faites attention.

Pour les organismes sociaux : La Sécurité sociale ne fait pas de distinction entre les remboursements de frais de santé. Cette manière de procéder permet d’être indemnisé sans trop de difficulté à la suite d’une chute liée à la pratique d’un sport à risques. Les taux de remboursements sont donc identiques à ceux pratiqués lors d’un souci de santé.

Ce qui n’est pas remboursé

Tout ce qui concerne les frais de recherche et de secours ainsi que le rapatriement jusqu’à l’hôpitalle plus proche ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. Ces services sont par conséquent à la charge de la personne qui en fait la demande. Sachez toutefois que les opérations de chirurgie esthétique et les indemnisations ayant un rapport avec une perte de revenus sont limitées au niveau du temps et du montant.

Comme nous vous l’avions annoncé au début de cet article, la couverture de la Sécurité sociale est assez limitée. Hors de France, dans les pays de la CEE, c’est la Carte européenne d’Assurance Maladie qui prend le relai. Si l’accident survient dans un autre pays, non membre, vous pourrez bénéficier d’un seul remboursement qui concerne les urgences. Du côté des contrats d’assurance privée, la prise en charge des sports à risques est souvent écartée. C’est pour cela qu’il est plus que conseillé de souscrire un contrat liée à une assurance spécifique.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction