Ticket modérateur et assurance santé

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Ticket modérateur et assurance santé

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Ticket modérateur et assurance santé

|
Consultations : 433
Commentaires : 0
Une bonne assurance santé pour le ticket modérateur
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Où s’arrêtent les remboursements d’une bonne mutuelle santé s’agissant du fameux ticket modérateur ? Si l’assurance santé a pour vocation de couvrir les dépenses restantes après intervention de la Sécurité sociale, cette épineuse question appelle quelques précisions. Explications.

Les dépassements d’honoraires

Le tarif du ticket modérateur peut s’élever lorsque l’assuré doit consulter plusieurs médecins, bénéficier de plusieurs soins et acheter certains médicaments.

Cette hausse n’est pas toujours le fait de l’assuré mais aussi des praticiens spécialistes qui augmentent parfois le nombre de séances et consultations contrairement aux exigences de la Sécurité sociale.

Selon la teneur de votre contrat, ces dépassements d’honoraires seront partiellement ou intégralement couverts par votre assurance santé.

Le tarif de convention

Tous les types de soins disposent d’un tarif de convention arrêté par la Sécurité sociale.

Ce tarif varie selon certains critères dont l’importance de la maladie de l’assuré ainsi que les traitements prescrits.

Si l’assuré vient à consulter un médecin hors parcours, la Sécurité sociale remboursera 30 % au lieu de 70 %.

Heureusement, l’assurance santé intervient en complément du remboursement réalisé au titre du régime obligatoire en cas de non-respect du parcours de soins coordonnés.

Toutefois, toutes les couvertures santé ne se valent pas et il est vivement conseillé de réaliser un comparatif d’assurances santé pour trouver le contrat qui répondra du mieux possible à vos besoins de santé. D’ailleurs, le recours à un comparateur d’assurances est complètement gratuit. Il n’y a donc pas de raison de s’en priver.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction