Une assurance auto pour tous les conducteurs ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Une assurance auto pour tous les conducteurs ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Une assurance auto pour tous les conducteurs ?

|
Consultations : 901
Commentaires : 0
Quelle assurance auto en cas de prêt du volant ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Lorsque vous transportez un tiers ou lui prêtez votre voiture, cette personne peut-elle bénéficier en cas de sinistre du secours de votre assurance auto au même titre que vous, le souscripteur ? La réponse dans la suite de cet article pratique.

Quelle indemnisation pour les passagers ?

En cas d'accident, que votre responsabilité en tant que conducteur soit engagée ou non, votre assurance responsabilité civile couvrira les dommages subis par les tiers. C'est la garantie minimale obligatoire pour toute assurance auto. Et les passagers présents dans votre véhicule font partie de ces tiers.

Ainsi, cette assurance responsabilité civile couvre les dommages corporels subis par les tiers à moins qu’ils n’aient commis une faute volontaire ou inexcusable, exception faite des enfants de moins de 16 ans, des personnes âgées de plus de 70 ans et des personnes invalides à plus de 80 %. Notez aussi que le taux d'indemnisation variera en fonction de l'âge et du taux d'incapacité du tiers.

Les préjudices moraux, conséquence des dommages corporels, peuvent aussi être indemnisés.

Les dommages matériels et financiers subis par les tiers peuvent également être couverts sauf si le tiers a commis certaines fautes (non-port de la ceinture...). Dans ce cas, l’indemnisation sera diminuée en fonction de la gravité de sa faute.

Quelle couverture en cas de « prêt du volant » ?

La couverture dont peut bénéficier un membre de votre famille qui emprunte votre voiture en cas d'accident dépendra du contrat d'assurance auto que vous aurez souscrit.

Si vous avez souscrit une assurance stipulant que vous serez le conducteur exclusif de votre véhicule, ce proche ne sera pas couvert pour tous les accidents et les dommages qui en découlent.

Pour éviter de tels désagréments, pensez à mentionner à la signature du contrat l’identité du conducteur occasionnel ou secondaire. Cela permettra au conducteur autre que vous-même d’être couvert lorsqu’il utilise votre automobile.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction