Une assurance pour les catastrophes technologiques

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Une assurance pour les catastrophes technologiques

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Une assurance pour les catastrophes technologiques

|
Consultations : 400
Commentaires : 0
Catastrophes technologiques : êtes-vous bien couvert ?
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Dans certaines régions ou certaines villes, il existe des endroits qui sont considérés comme étant « dangereux » pour les infrastructures immobilières. Si quelqu’un est victime d’un sinistre dans une telle situation, que doit-elle faire pour se protéger ? Et, en cas de problème nécessitant un investissement financier, qui l’aidera à payer les dépenses ?

Quand l’assurance catastrophe technologique joue-t-elle ?

Si un sinistre frappe une ville comme la pollution de l’environnement à cause d'une usine industrielle par exemple ou si des biens sont détruits par des produits utilisés par ladite usine, tous ces problèmes peuvent être considérés comme étant des catastrophes technologiques.

Dès que ce genre de sinistres cause un préjudice matériel ou corporel, les compagnies d’assurances doivent intervenir. En plus de cela, tous les contrats d’assurance habitation qui contiennent une garantie pour les biens des particuliers sont exploitables pour couvrir les assurés contre ce type de sinistre.

Attention, même s’il existe une assurance destinée à protéger les assurés contre de telles catastrophes, il faut quand même savoir que certains dommages restent non couverts par le contrat d’assurance habitation.

Les biens non couverts

En cas de catastrophe technologique, il est normal que les biens matériels détruits par le sinistre soient couverts par l’assurance habitation.

Toutefois, il reste des dégâts non couverts par cette assurance, à savoir les biens non assurés qui n’ont pas été mentionnés dans le contrat d’assurance. Pour ceux qui ont une piscine, un jardin ou un garage, il faut savoir que ces dépendances ne sont généralement pas couvertes par l’assurance catastrophe technologique.

Enfin, si un local est utilisé à titre professionnel, même s’il est totalement détruit, il restera non couvert par la clause d’assurance.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction