Informations pratiques sur l'assurance

Une moto qui ne roule pas a-t-elle besoin d'une assurance ?

Publié par David Quadrado le 27/11/2015 à 10:42 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

Un deux-roues en panne ou qui fait l’objet de réparations diverses ne roule pas pendant une période plus ou moins longue. On peut se dire alors que l’assurance ne sert à rien et qu’il peut s’agir d’un juste motif de résiliation du contrat souscrit. Pourtant, il n’en est rien ! Même s’il ne peut rouler, un deux-roues, qu’il s’agisse d’une moto ou d’un scooter, doit toujours être assuré pour couvrir les dommages causés aux tiers. Explications.

Le contrat d’assurance moto est indispensable

A l’image d’une automobile, l’assurance minimale requise pour un deux-roues n’est autre que la garantie responsabilité civile. Utile à la prise en charge des préjudices subis par des tiers éventuels, elle correspond à l’« assurance au tiers ».

Cette couverture minimale doit être souscrite pour le deux-roues qui ne roule plus car, même s’il ne peut plus circuler, il représente toujours un risque pour les tiers.

Toutefois, il n’est plus nécessaire d’assurer votre deux-roues si vous prenez les mesures suivantes :

  • Démonter les routes du véhicule ;
  • Retirer la batterie ;
  • Vider intégralement le réservoir.

Vous pouvez désormais solliciter votre assureur et demander la résiliation de votre contrat d’assurance moto ou scooter en veillant à signaler que votre deux-roues ne représente plus le moindre risque pour les tiers.

Avez-vous pensé à l’assurance deux-roues au km ?

Pour assurer un deux-roues qui ne roule plus ou très rarement, il existe différentes options adaptées à chaque situation.

En pratique, si le véhicule ne roule pas, certaines compagnies d’assurances offrent la possibilité de souscrire une assurance au tiers à tarif réduit. Toutefois, si vous décidez de circuler avec votre deux-roues ainsi assuré, vous prenez le risque de ne pas être suffisamment couvert. D’ailleurs, avec la seule garantie responsabilité civile, vous ne bénéficierez d’aucune indemnisation pour vos dommages corporels et les dégâts subis par votre engin.

L’assurance moto au kilomètre apparaît comme une autre solution envisageable. Avec un tel produit d’assurance, le véhicule est couvert toute l’année au titre de la responsabilité civile. D’ailleurs, cette protection ne se limite pas à la seule responsabilité civile et peut être plus étendue selon les garanties souscrites par le motard ou le scootériste.

FAQ Assurance d’une moto qui ne roule plus

  • Comment arrêter une assurance moto qui ne roule plus ?

    Il ne faut pas arrêter l’assurance d’une moto qui ne roule plus. En effet, tous les véhicules terrestres à moteur doivent être assurés, même s’ils restent au garage. Même immobilisé, un deux-roues peut en effet causé des dommages à autrui (incendie, explosion, etc.). Il est en revanche possible de changer d’assurance auto pour un contrat moins cher qui ne contient que la seule garantie obligatoire : la responsabilité civile.

  • Il faut assurer sa moto dès qu’on en devient propriétaire, et même si on ne roule jamais avec. L’assurance est en effet obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur.

  • Il est obligatoire d’assurer un scooter, comme tous les deux-roues et tous les véhicules terrestres à moteur (article L211-1 Code des assurances).

  • Une assurance parking est une formule d’assurance minimale, qui vous permet d’assurer un véhicule qui ne roule jamais, et qui reste donc au parking (ou au garage). Cette assurance a l’avantage d’être la moins chère, car elle ne couvre que la garantie minimale obligatoire : la responsabilité civile. Elle permet d’indemniser les dommages corporels ou matériels infligés à autrui en cas de sinistre.

  • En tout premier lieu car c’est obligatoire, même si la moto reste à l’arrêt. Ensuite, car la conduite de la moto peut exposer à des risques corporels (accidents, blessures) et/ou matériels (vandalisme, vol, dommages) face auxquels il est possible de se couvrir grâce à une assurance.

  • L’assurance moto temporaire peut être intéressante pour les motards qui roulent peu. Elle permet d’être couvert seulement pour quelques jours ou quelques semaines (de 1 à 90 jours). Elle peut également permettre de s’assurer lorsqu’on emprunte le deux-roues d’un proche pour une durée limitée.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance moto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES