Vacances : la prise en charge des soins médicaux

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Vacances : la prise en charge des soins médicaux

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Vacances : la prise en charge des soins médicaux

|
Consultations : 574
Commentaires : 0
Quelle prise en charge pour vos frais de santé pendant les vacances ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Aucun accident n’est imprévisible même quand on est en vacances. Pour bénéficier de la meilleure prise en charge au titre des dépenses de soins engagées durant les vacances, il faut notamment veiller à informer votre compagnie d’assurances avant votre départ. Coup de projecteur.

En France…

Nombreux sont les Français qui restent dans l’Hexagone pour les vacances. Cela facilite notamment la prise en charge des soins médicaux par la Sécurité sociale et l’assurance santé.

Cependant, veillez à emporter votre carte vitale en vacances pour bénéficier du meilleur taux de remboursement et, pour que la prise en charge soit effective, le médecin devra cocher la case « hors résidence » sur la feuille de soins.

Concrètement, la prise en charge sera la même que celle accordée dans le respect du parcours de soins coordonnés. L’indemnisation attribuée par la Sécurité est de 70 % et le reste des frais devrait être remboursé par votre assurance santé.

…et dans l’Union européenne 

En plus d’aviser la compagnie d’assurances de votre départ, pensez à demander la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) à votre Caisse d’assurance maladie.

Si la carte est valable pendant un an, la demande doit être effectuée au minimum 15 jours avant votre départ.

En pratique, cette carte permet de bénéficier d’une prise en charge en cas de problèmes de santé, l’indemnisation se déroulant selon la législation du pays visité lors de vos vacances. Il se peut donc que vous deviez avancer les frais de soins avant de recevoir le remboursement une fois de retour en France via le formulaire S3125 « Soins reçus à l’étranger ».

Et hors des frontières de l’UE ?

Pour les séjours hors de l’UE, vous devrez avancer les frais, sauf situation d’urgence. Dans ce cas, la Sécurité sociale peut intervenir en contrepartie de l’envoi d’un justificatif en urgence à votre Caisse.

Le niveau de remboursement dépendra de l’évaluation du médecin de la Caisse et le ticket modérateur sera à la charge de votre assurance santé.

Moralité : n’oubliez pas de signaler votre départ à votre assureur et, si vous avez pris soin de souscrire la meilleure assurance santé pour ce type de besoins particuliers, vous pourrez certainement compter sur un rapatriement si les soins sont insuffisants ou trop onéreux dans la mesure où votre état de santé le permet.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction